Pourquoi même les personnes minces peuvent-elles bénéficier d'une restriction calorique?

By | Avril 5, 2020

Même les personnes maigres peuvent bénéficier de la restriction de leurs calories; Réduire l'apport calorique quotidien d'environ 300 par jour peut améliorer considérablement les marqueurs de santé cardiométaboliques.

Telle est la principale conclusion d'un essai contrôlé randomisé qui a duré 2 ans et a inclus 218 personnes, âgées entre 21 et 50 ans, sans obésité.

Le Dr William E. Kraus, cardiologue et éminent professeur de médecine à l'Université Duke de Durham, en Caroline du Nord, est l'auteur principal de la nouvelle étude.

Les personnes minces peuvent bénéficier d'une restriction calorique

Les personnes minces peuvent bénéficier d'une restriction calorique

Le Dr Kraus et ses collègues expliquent dans leur article que certains marqueurs cardiométaboliques, tels que le cholestérol, la pression artérielle et la glycémie, peuvent augmenter le risque de maladie cardiovasculaire et de décès cardiovasculaire, même lorsqu'ils se situent dans les limites qui Les professionnels de la santé considèrent normal.

D'un autre côté, de nombreuses études ont suggéré que la restriction calorique profite à la fois à l'espérance de vie et à la durée de vie d'une personne. Cependant, ces avantages sont-ils dus à la perte de poids?

Les chercheurs ont commencé leur nouvelle étude avec l'hypothèse qu'il ne s'agit pas seulement de perdre du poids, mais aussi d'un autre mécanisme moléculaire plus complexe qui explique les avantages de la restriction calorique pour la santé cardiométabolique.

Article connexe> Nombre de calories

Ils ont donc décidé de tester leur hypothèse et ont depuis publié leurs résultats dans The Lancet Diabetes & Endocrinology.

Comment la restriction calorique aide la santé métabolique

Tous les participants à l'essai avaient un indice de masse corporelle (IMC) moyen compris entre 22 et 27,9. Pour commencer, les chercheurs les ont assignés au hasard à l'un des deux groupes: un groupe a réduit leur apport calorique de 25% (le groupe d'intervention), et l'autre groupe n'a pas changé leur apport calorique (le groupe témoin).

Les participants du groupe d'intervention ont mangé trois repas par jour et étaient libres de choisir parmi six plans de repas différents. Ils ont également "assisté à des séances de conseil individuelles et de groupe au cours des 6 premiers mois du procès". L'étude a duré environ deux ans et demi.

Pendant ce temps, les autres participants, ceux du groupe témoin, ont poursuivi leur alimentation régulière.

Tous les participants du groupe d'intervention n'ont pas réussi à maintenir une réduction de 25% des calories pendant la période d'étude, mais ils ont réduit leur apport de près de 12%, en moyenne.

Après l'intervention, les participants de ce groupe ont perdu et maintenu la perte de 10% de leur poids, dont 71% de masse grasse. La restriction calorique a entraîné des avantages cardiométaboliques importants.

Article connexe> Comment calculer les calories qu'une personne brûle pendant son sommeil

Plus précisément, «la restriction calorique a provoqué une réduction persistante et significative de la valeur initiale à 2 ans de tous les facteurs de risque cardiométaboliques conventionnels mesurés», écrivent les auteurs. Cela comprenait des modifications du cholestérol des lipoprotéines de basse densité, du cholestérol des lipoprotéines de haute densité (HDL) et de la pression artérielle systolique et diastolique.

En outre, "la restriction calorique a entraîné une amélioration significative de 2 ans de la protéine C réactive." Il s'agit d'un marqueur de l'inflammation que les scientifiques ont lié aux maladies cardiaques, au cancer et au déclin cognitif. La sensibilité à l'insuline et les marqueurs du syndrome métabolique se sont également améliorés.

Les avantages sont restés solides après que le Dr Kraus et son équipe ont effectué une analyse de sensibilité qui a ajusté les résultats pour la perte de poids relative.

"Cela montre que même une modification qui n'est pas aussi grave que celle que nous avons utilisée dans cette étude pourrait réduire le fardeau du diabète et des maladies cardiovasculaires que nous avons aux [États-Unis]."

Dr William E. Kraus

"Les gens peuvent le faire assez facilement simplement en regardant leurs petites indiscrétions ici et là, ou peut-être en réduire la quantité, comme ne pas manger de collations après le dîner."

"Il y a quelque chose à propos de la restriction calorique, un mécanisme que nous ne comprenons pas encore qui se traduit par ces améliorations", ajoute-t-il. "Nous avons collecté du sang, des muscles et d'autres échantillons de ces participants et continuerons d'explorer ce que pourrait être ce signal métabolique ou cette molécule magique."

Article connexe> Ce que vous devez savoir sur les calories et la graisse corporelle

Dans une interview pour le podcast The Lancet, le Dr Kraus a déclaré que c'était la première étude à long terme pour examiner les avantages de la restriction calorique chez l'homme.

Le Dr Kraus indique également clairement que son étude a examiné les biomarqueurs pour déterminer la durée de vie d'une personne, et lui et ses collègues ont été "impressionnés" par les améliorations "spectaculaires" et les effets positifs "notablement" qui La restriction calorique avait un tour de taille, des triglycérides, du cholestérol HDL, un contrôle du glucose et une pression artérielle.

Auteur: Sara Ostrowe

Sara Ostrowe, nutritionniste et physiologiste de l'exercice, donne des conseils nutritionnels pratiques et privés aux adolescents et aux adultes. Depuis l'année 2000, Sara aide les personnes aux besoins nutritionnels les plus divers à améliorer leurs performances sportives, leur santé physique et mentale et à faire en sorte que le comportement alimentaire et l'exercice changent de manière positive dans la vie. Athlètes d'élite, étudiants et acteurs, professionnels actifs, adolescents, mannequins et femmes enceintes, Sara a aidé un grand nombre de personnes à atteindre leurs objectifs nutritionnels à court et à long terme. . Largement reconnu dans le domaine de la santé comme un grand expert en nutrition.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

* Copier ce mot de passe *

* Tapez ou collez le mot de passe ici *