Traitement de l'asthme lorsque les femmes ne peuvent pas prendre des médicaments: Asthme pendant la grossesse

L'asthme est une des complications plus courantes de la grossesse, mais les femmes enceintes pas utilisent des inhalateurs pour l'asthme et les stéroïdes de médicaments pour lutter contre elle. Voici ce qui peut fonctionner en place.

Asthme pendant la grossesse

Traitement de l'asthme lorsque les femmes ne peuvent pas prendre des médicaments: Asthme pendant la grossesse

Environ un de chaque 12 femmes qui tombent enceintes doivent faire face à l’asthme pendant la grossesse. L’asthme est la condition la plus commune qui complique la santé pendant la grossesse. Dans le monde entier, centaines de millions de femmes qui souffrent d’asthme, continue pendant la grossesse.

Dans une étude de 366 grossesses chez les 330 femmes qui avaient eu l’asthme, les symptômes sont pires au cours de la grossesse dans environ un quart (28%) femmes qui en souffrent, et d’améliorent les symptômes de l’asthme pendant la grossesse pour environ un tiers (35%) femmes asthmatiques enceintes, et les symptômes est restée inchangées dans le reste (environ 37%). Beaucoup de femmes, Cependant, n’utilisez pas les inhalateurs ou médicaments pour l’asthme lorsqu’elles sont enceintes.

Il ne pas être en mesure de traiter l’asthme peut être néfaste pour la mère et du bébé.

Contrôle de l’asthme pendant la grossesse est importante pour plusieurs raisons, y compris:

  • L’asthme non traitée augmente la nécessité d’une césarienne livrer l’enfant.
  • La mortalité au cours du taux de grossesse sont plus élevés pour les femmes qui ne traitent pas votre asthme.
  • La prééclampsie, une condition de la soudaine pression artérielle grave et potentiellement mortelle haute, Il est plus fréquent chez les femmes qui souffrent d’asthme que les femmes qui ne sont pas.
  • Les bébés nés à terme des mères qui ont eu des crises d’asthme pendant la grossesse sont plus susceptibles d’être né avec un poids faible.
  • Les bébés nés de mères qui ont des crises d’asthme pendant la grossesse sont plus susceptibles d’être né prématurément.

Obstétriciens ont généralement une bonne compréhension des complications potentielles des médicaments contre l’asthme pendant la grossesse, mais généralement, ils ne savent pas comment gérer la détérioration de l’asthme pendant la grossesse. Et si une femme développe l’hypertension artérielle ou diabète gestationnel, donc elle ne peut pas prendre l’utilisation de médicaments d’inhalateurs ou les stéroïdes, la majorité des médecins n’est pas au courant des interventions non pharmacologiques qui fonctionnent. Quelles sont les interventions médicales peut être traitées pour contrôler l’asthme pendant la grossesse sans médicament?

Programmes éducatifs sont d’une valeur douteuse. Plupart « emballé » pour la gestion de l’éducation sanitaire de l’asthme est d’éduquer les asthmatiques sur comment utiliser leurs inhalateurs plus efficacement, ne les utilisez pas si souvent qu’elles deviennent résistantes aux médicaments. Mais quelle femme ne pas utilise l’inhalateur à tous en raison de la pression artérielle ou le diabète, Ces programmes éducatifs sont inutiles. Bien sûr, chez les femmes qui peuvent encore utiliser des inhalateurs ou médicaments stéroïdes, programmes d’éducation peuvent parfois être vraiment utiles.

Relaxation musculaire progressive, une technique qui ne requiert aucun médicament à tous les, s’est avéré pour être utile non seulement dans le contrôle de l’asthme, mais également dans le contrôle de la pression artérielle.

Technique de relaxation progressive n’est pas difficile à maîtriser. La première chose que vous devez faire est de se coucher dans une position confortable.

Puis, les orteils sont pliés, comme si il tentaient de ramasser quelque chose avec eux, assez fort pour être ressenti, mais pas assez fort pour blesser, et libéré. Puis, chevilles sont fléchis, en déplaçant le pied sur le côté, avec suffisamment de force pour vous faire sentir, mais pas assez d’endommager. Les genoux sont pressés contre le lit ou sur le canapé, et ils sont libérés. Puis, les cuisses, suivie des hanches, poussé vers le bas et libéré. Vous faites un effort pour soulever son abdomen sur matelas. Si ce n'est pas possible, ce n’est pas un problème.

Traitements non pharmacologiques de l’asthme pendant la grossesse, poursuite

Après l’exercice de base, puis, on fléchit les doigts et relâchés, pousser les coudes dans le lit et libère, Appuyez sur l’arrière de la tête sur le lit et ils libèrent il, grimaces et puis se détend avec un sourire.

Chaque position isométrique doit être pendant quelques secondes, pas plus de 10 secondes. Dépend de combien de temps pour mettre la pression sur les muscles de la ? « sentiment » exercice. Si vous pouvez sentir la tension, Il a fléchi assez dans les muscles. Il n’est jamais bénéfique pour ressentir de la douleur, dans cet exercice. Après avoir serrer et détendre les muscles des pieds à la tête, Il devrait y avoir une sensation de détente avec pouls lent.

Le « capture » avec la relaxation progressive formation, c’est généralement quelque chose qu’on doit apprendre aux sessions de formation individuelle - un avec un psychologue ou un entraîneur de confiance.

Écoute de cassettes de formation relaxation à domicile généralement ne réduit pas la fréquence ou la gravité des crises d’asthme ou d’hypotension artérielle.

Écouter une musique relaxante peut être gentil, mais ne sont généralement pas réduire le nombre de crises d’asthme. L’hypnose se traduit généralement par moins poussif et meilleur respect le médicament prescrit, mais généralement pas traduit par des taux plus faibles de crises d’asthme. Appareils de biofeedback, comme le système de vie et de HeartMath (utilisé par les naturopathes dans certains États des États-Unis et de certaines provinces du Canada), Si elles réduisent la fréquence des crises d’asthme, mais généralement, ils n’augmentent pas la capacité pulmonaire.

Une méthode que beaucoup de gens qui souffrent d’asthme dire il travaille pour eux, mais cela n’a jamais été particulièrement populaire au sein de la communauté médicale est la méthode Buteyko, inventé par le psychologue Dr. Ukrainien Konstantin Pavlovich Buteyko. Cette méthode de traitement est fondée sur l’idée que l’asthme et autres maladies chroniques sont causées par « hyperventilation cachée. » Pour corriger sur la respiration, persuasive la méthode Buteyko:

  • Respirer par le nez, pas votre bouche. La respiration par le nez réchauffe et humidifie l’air afin que les parois des voies respiratoires sont plus souples et détendue. Garder le nez clair et respiration par le nez est particulièrement utile pour le contrôle des symptômes nocturnes.
  • Respirer lentement et respirez seulement un petit volume d’air. Ceci « réfléchissants » les poumons donc attaque d’asthme spasmodique. La capacité de respirer de l’air est sûr, plus importante que la capacité de respirer profondément et excessivement. Si les poumons sont trop tendre être rempli d’air, Il peut causer l’asthme.
  • Se détendre quand ils se sentent comme s’ils étaient sur le point d’avoir une crise d’asthme. Par crainte d’une attaque d’asthme et de respirer trop fort, vous pouvez déclencher l’attaque. Rester calme réduit ce risque.

La méthode Buteyko est extrêmement bon marchée – Vous ne devrez pas n’importe quel matériel à tous les – et relativement

Dr. Buteyko l’habitude de dire une fois qu’il a appris sa méthode, C’était comme faire du vélo, Je seulement pouvais le faire à tout moment. C’est vrai si vous passez suffisamment de temps avec la méthode Buteyko pour obtenir des résultats, que vous pouvez sentir, mais seulement une ou deux séances d’essais ne sera pas suffisants. Il est probable que vous devrez pratiquer une fois par jour pendant un mois jusqu'à ce que cette méthode de contrôle de l’asthme devient une seconde nature.

 

Laisser un commentaire