Que savoir sur le carcinome médullaire du sein

Le carcinome médullaire du sein est un sous-type rare de cancer du sein invasif. Le terme médullaire fait référence à l'aspect lisse et charnu de la tumeur, qui ressemble à la matière grise molle dans le tronc cérébral, appelée la médullaire.

Le carcinome canalaire invasif (IDC) est le type de cancer du sein le plus courant, représentant 8 cas sur 10 de cancer du sein. Le carcinome médullaire du sein est un type rare d'IDC, représentant 3 à 5% de tous les diagnostics de cancer du sein.

Continuez à lire cet article pour en savoir plus sur le carcinome médullaire du sein, y compris ses symptômes, ses causes, son traitement et ses taux de survie.

Carcinome médullaire du sein

Carcinome médullaire du sein

Qu'est-ce qu'un carcinome médullaire du sein?

Le carcinome médullaire du sein est un type de cancer invasif. Il se propage de son emplacement d'origine dans les canaux lactifères du sein jusqu'aux tissus mammaires environnants.

Le carcinome médullaire du sein est un sous-type rare d'IDC qui se comporte différemment des autres types de cancer du sein canalaire.

Bien que les tumeurs vertébrales semblent très agressives, elles se développent lentement et se propagent rarement aux ganglions lymphatiques.

Article connexe> Traitement du cancer du sein: effets secondaires et risques

Le plasma et les globules blancs spécialisés appelés lymphocytes entourent les tumeurs du carcinome médullaire du sein. La présence de ces cellules peut empêcher les cellules cancéreuses de se développer et de se propager aux tissus mammaires environnants.

Les gens peuvent développer un carcinome médullaire à tout âge, mais il affecte généralement les femmes entre 40 et 50 ans. De plus, cette forme de cancer du sein est plus répandue au Japon qu'aux États-Unis.

Symptômes du carcinome médullaire du sein

Comme d'autres types de cancer du sein, le carcinome médullaire du sein peut ne pas provoquer de symptômes perceptibles aux premiers stades. Cependant, au fil du temps, une bosse peut devenir suffisamment grosse pour qu'une personne se sente lors d'un auto-examen des seins.

Si des symptômes surviennent, ils peuvent inclure:

  • gonflement ou sensibilité des seins
  • rougeur, capitonnage ou desquamation de la peau ou du mamelon du sein
  • douleur au mamelon
  • écoulement inhabituel du mamelon

Causes du carcinome médullaire du sein

Bien que les hormones jouent un rôle dans le développement d'autres types de cancer du sein, elles ne semblent pas influencer les carcinomes médullaires.

Les gens développent un carcinome médullaire à la suite de mutations génétiques. Ceux qui ont une mutation du gène BRCA1 peuvent avoir un risque accru de développer un carcinome médullaire du sein.

Selon un article de 2017, un carcinome médullaire du sein se développe chez jusqu'à 19% des personnes porteuses de la mutation du gène BRCA1.

Article connexe> Cancer du sein: le marqueur de récidive fatale est identifié

Options de traitement

Une détection précoce peut conduire à un traitement meilleur et plus efficace. Cependant, les cellules du carcinome médullaire du sein ressemblent aux cellules IDC, ce qui rend difficile un diagnostic précis.

Il existe plusieurs options de traitement efficaces pour le carcinome médullaire du sein. La meilleure option de traitement varie d'une personne à l'autre, en fonction de plusieurs facteurs, tels que:

  • le type de cellule dans la tumeur
  • grade tumoral
  • statut des récepteurs hormonaux
  • atteinte des ganglions lymphatiques

Un médecin peut recommander l'ablation de la tumeur à l'aide d'une intervention chirurgicale, telle qu'une tumorectomie ou une mastectomie.

Étant donné que les carcinomes médullaires du sein sont moins susceptibles de se propager aux ganglions lymphatiques que d'autres cancers, un médecin peut décider de recourir à la chirurgie sans aucun traitement supplémentaire ou adjuvant, comme la chimiothérapie ou la radiothérapie.

D'autres médecins peuvent recommander une combinaison de chirurgie et d'un ou plusieurs traitements adjuvants, en particulier si les cellules cancéreuses indiquent un IDC ou se sont propagées aux tissus mammaires environnants ou aux ganglions lymphatiques voisins.

Les carcinomes médullaires négatifs pour les récepteurs hormonaux ne répondent pas à l'hormonothérapie. Les traitements systémiques du carcinome médullaire comprennent:

  • la chimiothérapie, qui utilise des médicaments cytotoxiques pour tuer les cellules cancéreuses
  • radiothérapie, qui utilise des rayons X à haute énergie pour détruire les cellules cancéreuses
  • Thérapie ciblée, qui utilise des médicaments spécialisés qui ciblent les protéines dans les cellules cancéreuses pour les empêcher de croître
Article connexe> Les faibles niveaux de vitamine D augmentent-ils le risque de cancer du sein?

Taux de survie

Dans l'ensemble, les perspectives pour les personnes atteintes d'un carcinome médullaire du sein sont bonnes car ce cancer se développe lentement et il y a peu de chances qu'il se propage au-delà du tissu mammaire.

Une étude de 2016 a examiné les taux de survie pour le carcinome médullaire atypique et régulier du sein chez 3.688 personnes. Les chercheurs ont rapporté un taux de survie à 5 ans de 89 à 92% et un taux de survie à 10 ans de 85 à 87%.

Conclusion

Les personnes atteintes d'un carcinome médullaire du sein qui reçoivent un diagnostic précis et un traitement rapide ont souvent des perspectives positives. La maladie a tendance à mieux répondre au traitement que les autres formes d'IDC.

Résumé

Le carcinome médullaire du sein est un type rare de cancer du sein IDC qui se développe dans les canaux lactifères. Contrairement aux types similaires de cancer du sein, le carcinome médullaire du sein se développe lentement et présente un faible risque d'affecter les ganglions lymphatiques.

Dans l'ensemble, le carcinome médullaire du sein a un taux de survie élevé et les personnes atteintes de cette maladie ont d'excellentes perspectives à long terme. Un diagnostic et un traitement précoces peuvent améliorer le pronostic et potentiellement éliminer la nécessité d'un traitement adjuvant.

Auteur: équipe de rédaction

Dans notre équipe de rédaction, nous employons trois équipes de rédacteurs, chacune dirigée par un chef d’équipe expérimenté, qui est responsable de la recherche, de la rédaction, de la modification et de la publication de contenu original pour différents sites Web. Chaque membre de l'équipe est hautement qualifié et expérimenté. En fait, nos rédacteurs étaient des reporters, des professeurs, des rédacteurs de discours et des professionnels de la santé, et chacun d'entre eux possédait au moins un baccalauréat en anglais, médecine, journalisme ou dans un autre domaine pertinent lié à la santé. Nous avons également de nombreux collaborateurs internationaux auxquels un écrivain ou une équipe de rédacteurs est assignée et qui sert de point de contact dans nos bureaux. Cette accessibilité et cette relation de travail sont importantes car nos collaborateurs savent qu’ils peuvent accéder à nos rédacteurs quand ils ont des questions sur le site Web et le contenu de chaque mois. De plus, si vous avez besoin de parler à l'auteur de votre compte, vous pouvez toujours envoyer un courrier électronique, téléphoner ou prendre rendez-vous. Pour obtenir plus d'informations sur notre équipe d'écrivains, comment devenir un collaborateur et surtout notre processus d'écriture, Contáctenos aujourd'hui et planifier une consultation.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

* Copier ce mot de passe *

* Tapez ou collez le mot de passe ici *