Un post très intéressant et très bien détaillé. Dans un divorce qui a impliqué les enfants devraient être réduites au minimum dans la mesure du possible à la douleur émotionnelle qu'ils peuvent causer. Ils n'ont pas la faute de leurs parents qui ne souhaitent pas poursuivre leur mariage et nous ne devons pas nous accuser de ne pas les prendre comme un bouclier ou la défense. L'enfant doit se sentir à l'aise et aimer à tout moment, a normalisé tous de ce que peut être la situation et de ne pas souffrir. Un message d'accueil!