Quand la langue devient un défi: Ses plus familier aurait démence sémantique?

Alors que la maladie d'Alzheimer est la forme la plus courante et la plus parlée de la démence, Il y a beaucoup d'autres. Cet article jetez un oeil plus étroitement à la démence sémantique, une forme de démence qui mène au départ les compétences linguistiques.

Quand la langue devient un défi: Ses plus familier aurait démence sémantique?

Quand la langue devient un défi: Ses plus familier aurait démence sémantique?


La démence n'est pas, En fait, un diagnostic. Plutôt, C'est un terme général qui fait référence à un large éventail de maladies neurodégénératives qui se traduit par une détérioration des fonctions cognitives et la mémoire, Il a tendance à survenir chez les personnes âgées. Le Alzheimer C'est la forme la plus courante de démence, C'est à dire jusqu'à un 60 À 80 pour cent de tous les cas de démence, de ce qui est dit plus que la forme de l'enveloppe de la démence, et probablement la première chose qu'il vient à l'esprit quand un ami plus âgé ou un parent éprouve des symptômes qui affectent la mémoire et les habiletés cognitives.

Ici, Nous allons discuter sur la démence sémantique, un type de démence qui affectent les capacités linguistiques de la personne initialement.

Ce qui est démence sémantique ?

Jusqu'à ce que nous pouvons définir la démence sémantique, Nous devons chercher à leur « forme des parents de démence »: démence fronto-temporale. Démence fronto-temporale ou de DFT, pour faire court, C'est une maladie neurodégénérative progressive, qui peuvent affecter le mouvement d'un patient, les comportement et les compétences linguistiques. DFT est présenté en deux sous-types principaux:

  • Behavioral variante DFT est qu'elle se manifeste habituellement au départ comme des changements de comportement et de la personnalité. Patients peuvent perdre leurs inhibitions et les bonnes manières et être plus sociables qu'avant. Vous pouvez faire des commentaires inappropriés et de montrer les limites sexuelles inappropriées. (Le père d'un ami avait dit à son médecin qui vous donnerait un dollar si vous dansez devant elle nue, par exemple, maladroit.) Ils peuvent également être plus passif et moins motivés à participer dans les choses qui les intéressent avant , retrait de l'engagement social, et devenir agressif. Le comportement obsessif et répétitif peut être vu également chez les patients avec la variante du comportement DTF.
  • Aphasie progressive primaire (AAP) Elle se manifeste initialement comme une lutte avec des capacités linguistiques. Personnes avec PPP peuvent avoir des difficultés à trouver le mot juste, la compréhension de ce qui est dit, lire et parler. Ils peuvent être incapables de prononcer correctement les mots, Vous ne pouvez pas terminer une phrase, et il est incapable de répéter ce qui est dit d'eux. PPA implique également des changements dans le comportement, mais ils ne sont pas le symptôme initial.

La démence sémantique est un sous-type de la LPP. Imagerie par résonance magnétique avec des personnes de PPA sont soumis à un modèle particulier d'atrophie – ou de perdre. – des lobes temporaux du cerveau. Cela se produit principalement sur le côté gauche, et ce modèle est ce qui le différencie de la maladie d'Alzheimer, la démence sémantique. La démence sémantique n'est pas héréditaire.

Quels sont les symptômes vous pouvez vous attendre avec démence sémantique?

Comme son nom l'indique, Les symptômes de démence sémantique sont initialement le domaine linguistique. Si un proche a la démence sémantique, vous verrez un certain nombre de changements linguistiques qui peuvent sembler bon nombre inattendu. Quelqu'un qui était déjà bien parlé et un amoureux des livres peuvent trouver toutes sortes de problèmes avec le mot écrit et parlé:

  • Difficile de choisir le mot juste, y compris disant le contraire de ce qu'ils veulent vraiment dire – « bon », Au lieu de « Mauvais garçon », par exemple.
  • Parle tellement vague qu'il est difficile de savoir de quoi ils parlent: « Vous pouvez obtenir la chose de la chose »
  • La perte de la compréhension de ce que signifient les mots, y compris demander pour les définitions des mots (commune) Il a été précédemment connu.
  • Difficulté avec la lecture et l'orthographe.
  • Comme les symptômes s'aggravent, les patients peuvent perdre leur mémoire à court terme, ils ne reconnaissent pas les objets du quotidien, et perdent leur capacité à reconnaître les visages, peut-être y compris la vôtre.
  • Même plus tard, les symptômes comportements variant de DFT peuvent être réglées, et vous pouvez vous attendre à un comportement social inapproprié, répétitifs et obsessionnels.

Comment un diagnostic est la démence sémantique?

Le processus de diagnostic doit être effectué par un spécialiste. Il commence par une vue détaillée de l'histoire de la personne médicale, vos symptômes et un examen physique qui sert à exclure les autres causes des symptômes, vous rencontrez à l'intérieur ou à l'extérieur. Ils seront donnés, mémoire cognitive et tests de langue.

Le analyse de sang, les tests génétiques, et imagerie cérébrale peut ou ne peut faire partie du processus de diagnostic, Où la vie du patient et quelles conditions est suspectée en fonction.

Les tests génétiques peuvent être utilisé depuis environ un tiers des personnes atteintes de démence frontotemoral ont des causes génétiques clairement identifiables, impliquant le gène tau ou MAPT, progranulina ou GRN, et C9ORF72. Techniques d'imagerie cérébrale, c'est-à-dire, IRM ou CT scan, ils peuvent identifier le modèle du cerveau observées chez les patients atteints de démence fronto-temporale, confirmation du diagnostic. Si vous pensez que d'autres causes, un spécialiste peut ordonner un électromyogramme (EMG) pour surveiller l'activité du muscle, ou une ponction lombaire.

Il est important de savoir que démence sémantique peut coexister avec d'autres diagnostics, y compris de parkinsonisme et maladie du neurone moteur. C'est quelque chose qui aura une incidence sur le processus de diagnostic, le spécialiste de la tente d'obtenir la boîte pleine de ce qui se passe chez un patient en particulier.

Démence sémantique: diagnostic et traitement

La gestion de DFT, y compris la démence sémantique

Il n'y a aucune, Malheureusement, Il n'y a pas de remède pour DFT en ce moment. Cela ne signifie pas qu'il n'y a pas de mesures qui permettent d'améliorer les symptômes du patient ou la détérioration de retard, Cependant. Plans de gestion pour les patients atteints de démence sémantique peuvent effectivement être donc aux multiples facettes que les membres de la famille peuvent trouver difficiles à naviguer. Une combinaison de l'orthophonie, médicament, changements de style de vie (taxes de l'extérieur), et soutien aux aidants peuvent être recommandés.

Changements dans le régime alimentaire peuvent inclure la vie pour la personne touchée, qui limite leur accès aux cartes de crédit, contrôle la quantité de nourriture disponible lorsque compulsif alimentaire devient un problème, et la mise en place d'une routine de la personne à trouver du réconfort. Lorsque les personnes atteintes de démence sémantique participent à la société, Il peut être utile pour leur permettre de porter une carte détaillant son diagnostic dans le cas où quelque chose se passe.

Les médicaments qui pourraient aider comprennent ISRS ou la sérotonine inhibiteurs du recaptage de la, ils sont couramment utilisés comme antidépresseurs. ISRS peuvent limiter la portée des changements dans le comportement des personnes souffrant DFT.

Neuroleptiques peuvent également être utiles pour la gestion des aspects du comportement observé dans la phase tardive de la démence sémantique. Ces médicaments peuvent inclure:

  • Halopéridol
  • Olanzapine (ZYPREXA)
  • Risperidone (RISPERDAL)
  • Quétiapine (Seroquel)

Médicaments que bénéficient pour les patients Alzheimer ne sont pas utiles pour les personnes atteintes de démence sémantique.
Orthophonie peuvent retarder certains des aspects linguistiques de la démence sémantique, aider les patients à communiquer entre eux pendant plus longtemps.
Étant donné que cette démence sémantique est une maladie progressive qui n'a actuellement aucun remède, Il peut être vraiment écrasante si un membre de la famille est atteint de cette forme de démence. Nous ne devons pas sous-estimer le rôle « personnes de soutien » Vous pouvez jouer.

Selon où vous vivez, Vous pouvez avoir accès à tous les services, y compris les infirmières pour aider avec les besoins médicaux de votre bien-aimé, aidants naturels pour aider avec leurs besoins physiques (y compris le nettoyage et la préparation des aliments), et les organismes qui coordonnent les soins de santé. Il peut être utile pour les membres de la famille et amis à la recherche de groupes de soutien où vous pouvez discuter des difficultés de soutenir une personne atteinte de démence sémantique avec d'autres personnes qui comprennent ce qui se passe, ou pour aider la personne parler des séances de thérapie pour traiter les défis émotionnels de la détérioration d'un être cher, qu'il apporte inévitablement.

Laisser un commentaire