Douleur abdominale et douleur testiculaire susceptible d'être une hernie

By | Juin 20, 2018

Douleurs abdominales, inconfort, gaz, ballonnements et diarrhée peuvent indiquer de nombreuses affections, dont certaines peuvent être mortelles si elles ne sont pas traitées rapidement. De tels symptômes peuvent être causés par certaines maladies, infections, traumatismes et même obstructions abdominales.

Douleur abdominale et douleur testiculaire susceptible d'être une hernie

Douleur abdominale et douleur testiculaire susceptible d'être une hernie

Certaines des conditions qui devraient être considérées si ces symptômes prévalent sont les suivantes:

Hernie

Si les symptômes mentionnés ci-dessus sont accompagnés d'une douleur testiculaire, la probabilité d'une hernie doit être prise en compte.

Une hernie est une affection dans laquelle un organe ou un tissu adipeux fait saillie à travers une partie affaiblie du tissu conjonctif ou du muscle environnant.
Les hernies abdominales sont les plus courantes. Il existe différents types de hernie, classés en fonction de l'endroit où ils se produisent; Incisionnelle (résultant d'une incision), inguinale (dans l'aine interne), fémorale (dans l'aine externe), hiatale (dans la partie supérieure de l'estomac) et ombilicale (dans le nombril).

Article connexe> Douleur abdominale: est-ce grave ou non?

Le symptôme le plus évident associé à une hernie est une grosseur ou une saillie importante dans la zone touchée. D'autres symptômes incluent une faiblesse ou une pression dans l'abdomen, des gargouillis, un reflux acide, des gaz, des ballonnements et des crampes abdominales. Certains patients peuvent également éprouver douleur à la poitrine.

Le diagnostic implique un examen physique pour commencer. Le médecin sentira la grosseur et verra si elle change de taille ou d'effort. Une radiographie au baryum ou une endoscopie peut être réalisée pour confirmer le diagnostic et localiser avec précision la hernie.

Parmi les autres symptômes possibles:

Syndrome du côlon irritable (SCI)

Le SCI est une maladie chronique des intestins.
Il n’existe toujours pas de cause définitive du SCI, bien que des causes génétiques et immunologiques connexes aient été suggérées comme facteurs sous-jacents. Le stress et l'anxiété, certains types d'aliments et des modifications hormonales sont également à l'origine des symptômes courants du SCI.

Les symptômes comprennent des épisodes alternés de diarrhée et de constipation, des ballonnements et de l'inconfort, ainsi qu'une sensation de plénitude et d'enflure, même après avoir vidé vos intestins.

Le SCI est difficile à diagnostiquer simplement en regardant ses symptômes, car ceux-ci sont vagues et peuvent également apparaître avec d'autres maladies. Une histoire médicale complète (symptômes passés et conditions médicales similaires) et un examen physique aideront à réduire le diagnostic. Des analyses de sang et des analyses de selles peuvent également être effectuées pour éliminer d'autres affections présentant des symptômes similaires à ceux du SCI. Des analyses de sang normales et un test de selles normal confirment le diagnostic.

Article connexe> Causes normales d'ulcère duodénal et de douleurs abdominales nocturnes

Infections parasitaires

Les parasites sont des microbes qui peuvent résider dans le tube digestif. Dans certains cas, ils ne peuvent pas nuire à votre hôte. Cependant, dans certains cas, ils peuvent libérer des toxines qui affectent l’hôte, provoquant une infection. Les infections parasitaires peuvent se propager par le biais d'aliments contaminés, d'eau, de matières fécales, de liquides organiques et même lors de rapports sexuels.

Les symptômes de ces infections varient selon le type de parasite en question. Généralement, ces infections provoquent des symptômes liés au tractus gastro-intestinal. Ils peuvent inclure la diarrhée, déshydratation, gonflement abdominal et ballonnements. Autres symptômes tels que démangeaisons et rougeurs des parties génitales (en cas de infection sexuellement transmissible) et des ganglions lymphatiques enflés peuvent également être présents.

Plusieurs méthodes de diagnostic peuvent être utilisées pour confirmer une infection parasitaire. Des cultures de selles et des analyses de sang sont effectuées pour détecter les œufs et les toxines parasitaires. Une endoscopie ou une coloscopie peut être réalisée pour mieux voir à l'intérieur des intestins.

Fonction hépatique endommagée

Un foie compromis ou blessé peut également provoquer des symptômes abdominaux inhabituels. Différents tests peuvent être effectués pour confirmer cette théorie. Des tests sanguins hépatiques permettant de contrôler les taux de certaines enzymes hépatiques peuvent être effectués. Une analyse complète du foie ou une échographie peuvent également être effectuées pour vérifier le fonctionnement du foie.

Article connexe> Douleurs abdominales et à l'estomac après avoir avalé des pilules dures

Il convient de garder à l’esprit que ces symptômes peuvent également résulter d’une perturbation de la routine alimentaire, c’est-à-dire manger juste avant le coucher, avoir un style de vie sédentaire, ne pas faire d’exercice, etc. Vous devez modifier vos habitudes alimentaires et votre routine avant de consulter votre médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

* Copier ce mot de passe *

* Tapez ou collez le mot de passe ici *

Commentaires de spam 11.568 bloqués jusqu'à présent par Spam gratuit Wordpress

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et les attributs: <a href="" title=""> <abbr title = ""> <acronym title = ""> <b> <blockquote cite = ""> <cite> <code> <del datetime = ""> <em > <i> <q cite = ""> <s> <strike> <strong>