La fasciite nécrosante: bactéries « carnivore »

La fasciite nécrosante, connus comme les bactéries « carnivore », C'est une maladie qui se propage rapidement et peut finir par être mortelle, Si des soins médicaux ne sont pas reçu.

bactéries "Carnivore"

La fasciite nécrosante, également connu sous le nom de bactéries « carnivore »

Historiquement, La fasciite nécrosante a été décrit par beaucoup de gens, vous revenir aux années 1840 et 1860. Dans 1952, le terme « La fasciite nécrosante » Il a été inventé pour la première fois par le Dr. B. Wilson. Il est très probable que la fasciite nécrosante avaient existé pendant des siècles jusqu'à ce qu'il a été observé pour la première fois en médecine dans la Décennie des 1800.

Actuellement, Il ya beaucoup de différents termes utilisés pour désigner la fasciite nécrosante et notamment; Gangrène de Fournier, La cellulite nécrosante, Fasciite suppurée, la maladie mange de la viande, l'infection bactérienne est mangé de la viande et la gangrène cutanée.

Il y a beaucoup de différents types de bactéries qui peuvent causer la fasciite nécrosante.

La maladie est rare et se traduit par graves dommages aux tissus mous. La fasciite nécrosante peut détruire la graisse, la peau et le tissu qui recouvre les muscles. Il peut sembler effrayant penser à l'embauche de fasciite nécrosante, Mais si une personne est en bonne santée et ont un système immunitaire fort, les chances d'obtenir qu'ils sont très faibles.

La fasciite nécrosante: Différents types

La fasciite nécrosante peut être classée en trois groupes généraux et qui est basé sur le type particulier de bactéries qui cause l'infection. Type I est habituellement causée par plus de deux bactéries différentes, ou il pourrait être due à une bactérie unique et un champignon. Le type II est plus souvent les résultats de streptocoques et de type III ou la gangrène gazeuse est causée par la bactérie Clostridium.

Les causes de la fasciite nécrosante

Les bactéries sont souvent la cause de la fasciite nécrosante, mais il ya une chance que l'infection peut être causée par d'autres organismes. Staphylocoque et streptocoque du groupe A, seul ou en combinaison avec d'autres bactéries causent la plupart des cas de fasciite nécrosante. Cependant, Bactéries Clostridium doit être examiné, surtout si le gaz est observé dans les tissus infectés.

En raison de meilleures techniques pour l'isolement des bactéries, Il est désormais plus fréquents bactéries Clostridium et peptostreptococcus Micros, ils sont produisent dans les cultures. Foire, un médecin émettra un échantillon de tissu, si une personne est soupçonnée d'avoir fasciite nécrosante et les résultats peuvent donner un mélange anaérobie d'autres bactéries telles que Klebsiella, E. coli et Pseudomonas.

La fasciite nécrosante: Signes et symptômes

Presque tous les cas de fasciite nécrosante commence avec une infection existante. Une infection initiale peut être presque n'importe quelle raison, tels que la chirurgie, piqûres ou coupures dans la peau ou une piqûre d'insecte. Au lieu de guérir correctement, une plaie commence à être rouge, enflée et douloureuse.

Normalement, les signes et les symptômes de la fasciite nécrosante commence quelques heures après une blessure et peut souvent se produire comme une autre de maladie ou de blessure. Certaines personnes qui contractent l'infection peut se plaindre de douleur ou sensation de douleur, très semblable à ce qui est expérimenté avec un élongations musculaires.

La peau dans la région de la plaie est chaude au toucher et apparaissent de couleur rouge ou violette.

Autres choses qui peuvent être constatées dans la région de la plaie comprennent des cloques, les ulcères ou des taches noires sur la peau. Les gens décrivent souvent la douleur tellement grave et insupportable de fasciite nécrosante. Souvent, un médecin prendra note d'une personne va avoir de la fièvre, frissons, fatigue et vomissements. Étant donné que ces signes et symptômes peuvent ressembler à d'autres maladies, Elle peut entraîner un retard dans le diagnostic.

Groupes à risque élevé

La fasciite nécrosante n'est pas discriminatoire, Il peut arriver à n'importe qui. Personne n'est immunisé contre le risque de contracter cette maladie, bonne santé en général n'a rien à voir avec la sensibilité d'une personne. Cependant, comme pour toute autre maladie, Il y a certaines conditions à haut risque et les situations qui peuvent présenter une occasion idéale pour une infection de fasciite nécrosante.

Les groupes suivants de personnes courent un risque élevé de développer nécrosante fasciite et ceux-ci incluent:

  • Femmes qui accouchent
  • Maladie vasculaire périphérique
  • Personnes atteintes de maladies chroniques, tels que ceux atteints d'une cirrhose du foie, VIH / SIDA, cancer, maladie coronarienne et l'insuffisance rénale chronique, Parmi d'autres.
  • Personnes obèses
  • Aîné
  • Diabétiques
  • Enfants atteints de varicelle
  • Personnes qui prennent des médicaments immunosuppresseurs

Diagnostic

Quand une personne a une blessure et montre des signes et symptômes de la fasciite nécrosante, une attention médicale immédiate est essentielle.

Un médecin ou une infirmière peut diagnostiquer la fasciite nécrosante à travers l'examen de la peau de la personne ou de la maladie pourrait être diagnostiquée par un chirurgien au bloc opératoire.

Incluent des tests peuvent être effectués pour diagnostiquer la fasciite nécrosante; la tomodensitométrie, biopsie des tissus cutanés et des analyses de sang.

Le traitement de la fasciite nécrosante

Traitement médical pour la fasciite nécrosante peut varier et doit être administré selon le type de bactéries, la zone touchée du corps et de nombreux autres facteurs. Généralement, le traitement comprendra ce qui suit:

  • Débridement chirurgical
  • Des antibiotiques administrés par voie intraveineuse et adapté pour tuer les bactéries
  • Amputation
  • Sédation induite / Coma et ventilation
  • Fermeture assistée sous vide pour éliminer l'oedème, augmenter le flux sanguin et d'améliorer la guérison
  • Le traitement des complications, le choc toxique, essoufflement et / ou de défaillance multiviscérale
  • Greffes de peau
  • Plaies agressifs et soins courants, Répéter en laboratoire
  • IGIV: Immunoglobulines par voie intraveineuse qui ne sont pas standard, mais il s'est avéré efficace
  • Oxygénothérapie hyperbare, soins non standard, mais son efficacité a été démontrée

La première ligne de traitement de la fasciite nécrosante est forts antibiotiques dans une veine. Cependant, parfois, des toxines bactériennes peuvent être destructrices pour les tissus mous et antibiotiques n'est peut-être pas en mesure d'atteindre les zones infectées et qui meurent. Dans ces cas, Quand les antibiotiques sont-ils pas assez, une personne peut avoir besoin d'avoir la décomposition des tissus prélevés par chirurgie.
La fasciite nécrosante: Statistiques

Selon les Centers for Disease Control (CDC), Il y a entre 9,000-11,500 de personnes chaque année avec un diagnostic de fasciite nécrosante causée par le streptocoque du groupe A. Ces personnes diagnostiqués, seulement 6.7 pour cent des cas, elles sont envahissantes, ce qui signifie que l'infection s'est propagée vers les tissus sains du corps.

La fasciite nécrosante: Méthodes de prévention

La meilleure façon de prévenir nécrosante fasciite est que les gens utilisent bon sens et l'exercice d'un bon de plaies. Il est important de garder des plaies ouvertes ou drainage, recouvrir d'un pansement propre et salubre jusqu'à ce qu'ils guérissent. Ne tardez pas à demander des soins médicaux pour une plaie ouverte ou une infection active, parce que la fasciite nécrosante peuvent apparaître soudainement et rapidement se propager.

Si vous avez une plaie ouverte ou une infection, Lavez à l'eau, un savon antibactérien et un pansement avec de la gaze stérile pour la protection.

Alors qu'une plaie reste ouverte, éviter les sites d'usage courant tels que des jacuzzis, piscines et jacuzzis, Car il peut transmettre la bactérie autour. N'oubliez pas de laver vos mains avec du savon et l'eau, ou avec un lavage d'alcool de l'assainissement, S'il n'est pas possible de se laver les mains.

Pronostic

La fasciite nécrosante est une infection agressive et présentant un danger mortel. Le pronostic à long terme et la survie pour les personnes souffrant de la maladie dépendra du type de soins prodigués à une personne et si oui ou non l'infection peut être éliminée. Selon la National Library of medicine, Instituts nationaux de la santé, ceux qui survivre à une attaque de fasciite nécrosante courent un risque constant de mourir d'une mort prématurée et de nombreux décès par la maladie sont le résultat d'une infection secondaire. Consulter immédiatement un médecin et de ne jamais ignorer les signes et les symptômes de la fasciite nécrosante, parce qu'une maladie pouvant être traitée et résolue, avec une intervention rapide.

Laisser un commentaire