L'héroïne faite maison? Comment mettre des médicaments dans le pays sera bientôt possible sur le plan technologique

By | Septembre 16, 2017

Les kits de fabrication de bière maison peuvent bientôt faire ce que des décennies de guerre contre la drogue ne peuvent pas faire: tuer le commerce mondial des opiacés tel que l’héroïne, et même rendre possible la cocaïne maison.

L'héroïne faite maison? Comment mettre des médicaments dans le pays sera bientôt possible sur le plan technologique

L'héroïne faite maison? Comment mettre des médicaments dans le pays sera bientôt possible sur le plan technologique

Quarante années de guerre contre la drogue ont prouvé au moins une chose, qui est très, très difficile d’arrêter le trafic international de drogue. drogues illégales. Les progrès du génie génétique peuvent toutefois permettre d'obtenir ce que le contrôle des drogues n'a pas, mettre fin au trafic de drogue, mais le remplacer par la possibilité pour quiconque de prendre les mêmes médicaments à la maison.

Qui est derrière la fabrication artisanale d'héroïne?

Les fonds pour l'enquête qui permettront à quiconque de fabriquer à la maison de l'héroïne, de la morphine ou de la cocaïne à la maison avec de l'héroïne, ne proviennent d'aucune organisation criminelle. Il provient du gouvernement des États-Unis, qui finance des recherches dans des institutions aussi diverses que l'Université de Californie à Berkeley, l'Université de technologie du Texas et le MIT. L'objectif de cette recherche n'est pas de prendre en charge la production d'opiacés. Il existe déjà des champs de pavot légaux sur l’île de Tasmanie qui fournissent tous les opiacés légaux nécessaires à la prise de médicaments. Et le plan n'est certainement pas de saper les trafiquants de drogue criminels.

Les scientifiques américains modifient génétiquement la levure pour en faire plus que 2500, pour la simple raison qu'il est plus facile de dupliquer ces produits chimiques naturels en laboratoire que de les récupérer directement à partir de plantes. Plus de 2500 d'opiacés naturels sont produits par les plantes selon un processus qui commence par la création d'un produit chimique appelé S-réticuline. Ensuite, les plantes génèrent des enzymes qui transforment le matériau de base en composés alcaloïdes que nous appelons opioïdes.

Un laboratoire dirigé par le Dr John Dueber de l'Université de Californie à Berkeley a modifié la levure pour qu'elle puisse produire de la S-réticuline. D'autres laboratoires à travers les États-Unis utilisent le génie génétique de la levure pour la fabrication de produits chimiques. individuel

Quelles raisons légitimes pourrait-il y avoir pour devenir concepteur d'opioïdes?

L'une des applications les plus immédiates de ces opiacés artisanaux est le voyage dans l'espace. Les stations spatiales disposent de peu d’espace pour stocker tous les médicaments dont l’équipage pourrait éventuellement avoir besoin. Seule une très petite quantité de levure pouvant être cultivée dans de l'eau et des nutriments est nécessaire pour rendre les cultures de médicaments nécessaires.

Une autre application de cette recherche serait de trouver des opiacés plus sûrs et moins addictifs que les narcotiques actuellement utilisés en médecine et couramment dans la rue. Un problème avec presque tous les opiacés est que boire trop arrête de respirer. Comme des millions d'Américains le savent d'expérience personnelle, presque tous les opiacés créent une dépendance. En laboratoire, les chercheurs peuvent identifier de "nouveaux" médicaments qui soulagent la douleur sans causer de stupeur, qui ne présentent pas de risque d'étouffement ou qui ne créent pas de dépendance. Il est également possible de collecter les plantes en milieu naturel (sans mettre en danger l’espèce), de les cultiver dans une serre, de les récolter et de les traiter, puis de les tester pour la première fois dans des microorganismes, puis chez des animaux de laboratoire, puis , dans de petits essais cliniques, puis dans de grands essais cliniques d’innocuité et d’efficacité. Cependant, il sera nécessaire de mener des essais cliniques, mais il ne sera pas nécessaire d'épuiser les normes des plantes produisant des médicaments dans la nature.

Le fait de pouvoir prendre de la cocaïne et de l'héroïne au laboratoire à domicile augmentera-t-il la toxicomanie?

L’Organisation mondiale de la santé estime que, dans le monde, des millions de personnes consomment illégalement de la cocaïne, de l’héroïne et d’autres opiacés (bien que ces chiffres puissent sous-estimer l’abus d’opioïdes aux États-Unis). Si ces types de levures biosynthétiques étaient disponibles, cela transformerait le marché des drogues illicites. Il est beaucoup plus facile de fabriquer des médicaments en bouteille dans une levure que pour la contrebande de cocaïne en provenance d’Amérique du Sud.

Conçu pour l'activité criminelle

Il serait beaucoup plus difficile de détecter la fabrication d'opioïdes illégaux sur le marché même que de fabriquer de la méthamphétamine en laboratoire ou de nourrir des plants de marijuana à la lumière de jour. L'élaboration de drogues opioïdes illégales serait également beaucoup moins chère que la contrebande de cocaïne ou la culture de marijuana illégale. Il n’est pas nécessaire d’utiliser des produits chimiques coûteux, explosifs et toxiques dans le processus de production. Les seules matières premières nécessaires sont de l'eau et du sucre. Il n'est pas nécessaire de traverser les frontières internationales. L'équipement pour élever la levure opioïde productrice pourrait être aussi simple qu'un pot avec un couvercle. Presque n'importe qui, disposant de la technologie appropriée, pourrait le faire sans avoir une connaissance de la chimie ou des liens dans le commerce illégal.

Les analystes des politiques Kenneth Oye, Tania Bubela et J. Chappell H. Lawson prédisent que la technologie de la morphine maison est imminente ou pourrait même être là. La technologie de fabrication de l'héroïne viendrait très rapidement, car la cocaïne implique un processus enzymatique différent qui peut être plus poussé.

Un litre de levure maison pourrait produire 10 g de morphine. Il peut être nécessaire de boire seulement un ou deux millilitres de liquide (un peu plus que 1 / 4) pour obtenir une dose standard du médicament. Un litre de liquide peut produire des résultats de 500 à 1.000. Même si le prix de vente des drogues illicites est considérablement réduit, disons 5 $ pour l’équivalent d’un sac d’héroïne, soit encore 5000 à 10,000 $ pour cultiver la levure dans un bocal. Hey, Bubela et Lawson exhortent les gouvernements à contrôler maintenant les levures productrices d'opioïdes avant qu'elles ne tombent entre les mains d'éléments criminels.

L’abus d’opioïdes augmentera-t-il l’abus de drogues?

Cependant, il n’est pas inévitable de conclure que la capacité de prendre des opioïdes à partir de levures entraînera une augmentation massive de l’abus de drogues. En Europe, où la guerre contre la drogue a largement échoué, les drogues illicites telles que l’héroïne sont devenues extrêmement bon marché. Cela ne s'est pas traduit par une augmentation massive de la toxicomanie. Comme le disait David Nutt de l'Imperial College London, ancien conseiller en matière de drogue auprès du gouvernement britannique, dans le magazine New Scientist, "Les gens ne les prennent pas parce que la plupart d'entre eux ne sont pas stupides.«.

De même, la possibilité de prendre des médicaments à la maison ne fera pas disparaître le crime. Les producteurs de pavot en Afghanistan et les responsables de la cocaïne en Colombie pourraient faire faillite, mais les syndicats du crime ont déjà trouvé d'autres activités pour gagner de l'argent. Avec toutes les autres technologies, les opioïdes artisanaux ont le potentiel d'être bons ou mauvais. Nous devons contrôler la technologie au lieu de permettre à la technologie de nous contrôler.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

* Copier ce mot de passe *

* Tapez ou collez le mot de passe ici *

Commentaires de spam 14.269 bloqués jusqu'à présent par Spam gratuit Wordpress

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et les attributs: <a href="" title=""> <abbr title = ""> <acronym title = ""> <b> <blockquote cite = ""> <cite> <code> <del datetime = ""> <em > <i> <q cite = ""> <s> <strike> <strong>