Clinton et de Mme Clinton mère fille: regarder de plus près les relations familiales de Hillary

Hillary Clinton a brossé un tableau de leurs parents comme classe moyenne dur travail qui a traversé de nombreuses difficultés dans leur vie. L'histoire vraie, comme toujours, Il est beaucoup plus intéressant.

Clinton et de Mme Clinton mère fille: regarder de plus près les relations familiales de Hillary

Clinton et de Mme Clinton mère fille: regarder de plus près les relations familiales de Hillary

Déclenché par des immigrants anglais et gallois d’un charbonnage fonds, son père Hugh a assisté à la Pennsylvania State College et a ensuite travaillé pour l’entreprise de son père pendant une courte période avant mouchard est à Chicago. Pas dit à leurs parents lorsque laissé, mais quand il a trouvé du travail dans l’industrie textile, envoyé son salaire pour les aider à.

Sa mère Dorothy, d’ascendance Qu'européenne mélangée, Il passe son enfance dans une maison d’hôtes bondé où ses parents, Elle et sa sœur savaient surtout appliquer est en soi même. Après un mariage violent et certainement dysfonctionnel parfois arrivait à sa fin, Dorothy a été envoyée vivre chez ses grands-parents, quand il n’avait que huit ans. Ils, aussi, ils s’est avéré pour être par négligence et manque de l’amour.

Hugh et Dorothy sont respectées lorsqu’elle a demandé pour un travail de dactylographie dans un textile de la société, et a continué à avoir trois enfants. L’un d’eux, le thème de cette pièce, Il est devenu la mascotte d’un enseignant et a participé au Conseil des élèves. Elle était au Wellesley College, où est développée en politisée, et plus tard il a fréquenté l’Université de Yale – Faculté de droit.

Il semble donc normal, est si facile à identifier, Il n'est pas tellement? En fait, Il semble que c’est le vrai rêve américain matérialisé – La famille de Hillary Clinton vient d’humbles origines, et a surmonté ces tous les jours de défis, Mais cependant difficile d’assurer une vie de classe travail basé moitié plein.

Elle, en même temps, Il a réussi à monter un peu plus haut sur l’échelle. Jusqu'au, Bien sûr, Il est élevé au-dessus de lui dans, changeant leur histoire de celui qui pourrait être sur un grand nombre d'entre nous quelque chose d’extraordinaire.

Hillary Clinton, Rodham né, Il a parlé de sa mère Dorothy placer trop au cours de leurs campagnes, au moment où il a mentionné que son père seulement, En fait, Quand elle a voulu préciser qu’elle comprend la vie de la classe moyenne dur travaillant trop bien. Ce qui est caché derrière les histoires publiques sur les parents de Clinton? Quel genre de personnes qu’ils étaient vraiment, et comment il affecte votre vie?

Hugh Rodham, Il seulement fonctionne pas dur, mais il est également très strictes et parfois violentes. Il a enseigné à ses enfants, sortir la fenêtre de tubes de dentifrice si vous avez oublié le bouchon à vis Hillary, et il lui a fait réagir sur leurs bonnes notes, disant que son école devait être assez facile.

Hugh appliqué non seulement une discipline difficile, a également été, comme Mme Clinton,

« Roches striées, une augmentation de votre propre effort, Républicain conservateur et fier de l’être ».

En fait, Il était le type de républicain qui mène à des préjugés contre les noirs et les catholiques, et nous pensons que le parti démocrate est un pas timide du communisme. (Marquée de ces mots, les parents d’un animal politique: Des recherches ont montré que ce ne sera sans cesse sur leur politique vue (s) et peut laisser une étincelle politique dans l’esprit de leurs enfants, De même aussi que si vous ont donné naissance en insistant sur le fait d’adopter leur point de vue, ils sont plus susceptibles d’abandonner leur. Hillary Clinton semble certainement être un exemple de ceci.)

Hugh, Cependant, n’avait aucuns préjugés contre les femmes, mais elle a soulevé Hillary avec la ferme conviction qu’il ne pouvait rien que les hommes – une déclaration qui a, comme nous l'avons vu, et s’est avéré dépasser certaines.

Comme Dorothy, Hillary estime que c’est « la meilleure mère du monde », cousin frère de Hillary Oscar Dowdy a déclaré qu’il a été fréquemment insultes antisémites et qu’elle « intoxication par l’esprit de Hillary sur Max », le juif masculin avec qui sa grand-mère maternelle a continué de se marier est.

En fin de compte, Voir une photo d’une famille dans le plus proche et également une photo des liens étroits: Une famille, Peut-être, Cela semble familier à la plupart d'entre nous, la famille de Hillary Clinton était clairement l’origine de son esprit combatif, celui qui doit être le résultat de la bonne et la mauvaise.

Quel genre de mère a été Hillary Clinton?

La seule fille d’Hillary Clinton, Chelsea, avait seulement 12 ans quand son père a été élu président des États-Unis et s’installe à la maison blanche avec leurs parents. Cela semble très loin d’une enfance normale et une énorme quantité de pression, n'est-il pas? La vie aux yeux du public avec les actions de leurs parents comptés en continu peut pas facile, et comme la mère de Chelsea et la première dame, C’eût été Hillary Clinton pour l’aide à Chelsea de l’adapter à la vie étrange. Cependant, l’attention négative pour eux ne signifie pas échappée à Chelsea.

Chelsea a dit à sa mère:

« Je pense qu’en bien ou en mal, Je ne me souviens pas un temps où elle ne était pas attaquée par des gens qui ne veulent pas voir comment elle réussit – Si elle avait du mal dans l’enseignement primaire Arkansas, ou des soins de santé universels dans le 1990 – par ce que je pense que am très habitués à être attaqué « .

(Et nous ne sommes pas même mentionner son père, Il a certainement grandi habitué au même traitement)

Cependant, les Clinton ont fait tout il est possible d’accueillir à Chelsea de l’attention négative des médias et de l’opinion publique en général, et j’ai essayé de fournir une enfance aussi normale que possible. Ses parents étaient « très ferme d’avoir toujours mes devoirs fait », mentionné, ajoutant que « Je voudrais obtenir d’assister à des représentations musicales et des spectacles spéciaux parfois. »

Chelsea a toujours su, partagée avec la presse, Je vivait dans un endroit spécial et occupait un poste spécial, qu’elle voyait l’histoire qui a été faite juste en dessous du nez comme un adolescent. Aussi, parle d’enseigner aux parents comment envoyer des messages texte et avoir des dîners de famille tous les soirs. En conclusion: « Il y avait une grande partie de ma vie, qu’il était aussi normal. »

Dans une vidéo de la campagne, Hillary Clinton partagé:

Alors que Chelsea était seulement un bébé très petit, et elle pleurait et pleurer toute la nuit, Je ne pouvais pas savoir quoi faire et je devenais très vexée et frustrée. Si je le tenais à elle, et faisant pivoter, et je lui ai dit, « Chelsea, Je n’ai jamais été un bébé avant et je n’ai jamais été une mère avant. Nous allons juste avoir à résoudre ce problème ».

Travailler les choses est quelque chose qu’elle et Chelsea apparemment jamais dû quitter de do. Aujourd'hui, sa fille est un de leurs défenseurs plus fermes, dire qu’elle est dans l’espoir d’offrir à sa fille Charlotte

« Le même don de l’imagination et le genre de sentiment de la possibilité que ma mère m’a donné ».

Est difficile d’imaginer qu'un plus grand se sont réunis pour donner à votre mère, n'est-il pas?

Peut être c’est le siècle XXI, mais nous, comme la société soient toujours, apparemment, peur des femmes de haut vol. Hillary Clinton a travaillé dur, tout au long de sa campagne, son rôle aussi le « un autre » côté d’elle-même – Hillary Clinton, mère, la grand-mère, et la fille – Peut-être dans le but d’éliminer certaines de leurs craintes et deviennent plus faciles à identifier avec les électeurs. Bien que le fait que les femmes qui cherchent la présidence sentent clairement la nécessité de parler de ce qu’ils ne pourraient pas obtenir à leurs bébés peut dormir la nuit, quelque chose qui en fait ne pas être attendu d’eux, les hommes, est discutable, Clinton a également été démontré d’une manière unique qui comprend que la vie le reste d'entre nous ont été.

Laisser un commentaire