Ostéodystrophie rénale

Bien qu'il soit un trouble oseo, le terme « Rénale » Il pointe vers une maladie rénale, ostéodystrophie rénale est une maladie des os qui survient lorsque les reins ne parviennent pas à maintenir un niveau adéquat de calcium et de phosphore dans le sang en fait.

Ostéodystrophie rénale

Ostéodystrophie rénale

Étiologie de l'ostéodystrophie rénale

L'étiologie de l'ostéodystrophie rénale n'est pas complètement connue, mais un mécanisme suggéré de la maladie est primaire rétention de phosphate par les reins malades, ce qui entraîne une maladie appelée hyperphosphatémie, niveaux élevés de phosphates. Cette condition est à l'origine une hypocalcémie,niveaux de faible teneur en calcium, entraînant une hyperparathyroïdie secondaire ou une augmentation du niveau de l'hormone parathyroïdienne. Ceci, bien sûr il affecte principalement les tissus osseux.

Le fait est que, chez les adultes sains, le tissu osseux est constamment remodelé et reconstruit.

Calcium

Le calcium est un des éléments plus importants de notre corps et d'un minéral qui s'appuie et renforce les os. Si les niveaux de calcium dans le sang sont trop faibles les glandes parathyroïdes, situé dans le cou, juste derrière la glande thyroïde, ils libèrent une hormone appelée hormone parathyroïdienne. La fonction principale de cette hormone est d'évacuer le calcium des différentes structures du corps, principalement des os, et à élever les niveaux de calcium dans le sang.

Phosphates

Phosphates, vous êtes dans la plupart des aliments, Ils aident également à réguler les taux de calcium dans le sang et les os. Étant donné que les humains peuvent ingérer ces substances trop, la fonction principale des reins en bonne santé est d'éliminer les excès phosphate dans le sang.

Lorsqu'il y a quelque chose de mal dans les reins cessent de fonctionner normalement, les taux de phosphate dans le sang peuvent devenir trop élevés. Ce qui concerne les concentrations de phosphates sont plus élevés, des niveaux élevés de calcium dans le sang sont de plus en plus bas.

Ces informations proviennent de glandes parathyroïdes, pour produire l'hormone parathyroïdienne en quantité plus que la normale, ce qui a entraîné la perte de calcium des os. PTH déclenche également des niveaux de calcium par l'activation des ostéoclastes (cellules osseuses spécifiques pour la dissolution des os), stimulation de l'absorption intestinale du calcium et autres effets rénaux.

Calcitriol – Vitamine D

Il y a une cause possible de cette condition, touchés de reins produisent une hormone appelée calcitriol, une forme de vitamine D qui est semblable à l'hormone parathyroïdienne et aide à l'absorption du calcium alimentaire dans le sang et les os. Cela peut provoquer l'ostéosclérose, calcification des tissus mous, et OS résorption et trouble avec l'ostéoporose des os qui se traduit par hipo-mineralizacion après la cessation de la croissance osseuse.

Sur la base desquelles une partie de l'OS perd du calcium, résorption osseuse peut être:

  • Sous-chondral – Vous pouvez le voir dans les clavicules distales, articulations sacro-iliaques, et l'articulation pubienne
  • Trabéculaire
  • Endostéale
  • Corticale
  • Mains et pieds sous-périostés – ils sont affectés
  • Subligamentous et subtendinous – ils se produisent généralement sur la clavicule qui sous-tend le ligament coraco-claviculaire

Parmi les signes possibles

Modification osseuse causée par l'ostéodystrophie rénale peut commencer des années avant l'apparaissent des symptômes chez les adultes atteints d'insuffisance rénale. Et c'est exactement ce qui rend cette condition est potentiellement très dangereux et indétectable. Cette condition ne doit pas causer aucun symptôme visible, mais dans la majorité des cas, les patients se plaignent de douleurs dans les os et articulations. Dans les derniers stades de la maladie, déformation des os aussi et fractures peuvent survenir. Il ya eu aussi des cas d'os courbés, rachitisme et retard de croissance. Les sites typiques ou les os de destination sont la surface concave de l'OS, omoplate, pièces et côtes du pubis fémorales.

Ostéodystrophie rénale peut également causer divers signes et des symptômes non spécifiques tels que des douleurs osseuses inexpliquées, faiblesse générale et diverses malformations squelettiques mineures.

Facteurs de risque

Age – Les patients plus âgés sont beaucoup plus vulnérables à l'ostéoporose, même sans insuffisance rénale

  • Âge du patient et des pourcentages
    • Pour mineur 20 années – 1,8% des patients
    • Entre 20-44 années – 26% des patients
    • Entre 45-64 années – 38,7% des patients
    • Entre 65-74 années – Le 20,6% des patients
    • Plus élevé des 74 années – 12,9% des patients

La ménopause – Au cours de la période de périménopause, déséquilibres hormonaux peuvent causer quelques fluctuations dans les taux de calcium dans le sang, Bien que l'homme et la femme sont presque uniformément distribués chez les patients, Il a été démontré que les blancs sont diagnostiqués atteints de cette maladie beaucoup plus souvent que d'autres races. Voici quelques statistiques sur la répartition de cette maladie chez les races.

  • Course des patients et le pourcentage
    • Européenne – 61,1%
    • African American – 32,3%
    • L'Asie / les îles du Pacifique – 3.5%
    • Les Amérindiens – 1,6%
    • Un autre / inconnu – 1,6%

Les conséquences et complications

Si la maladie est pas traitée, Il existe plusieurs complications de rena ostéodystrophie,l dont certaines ne peuvent être détectées dans les derniers stades de la maladie.

Les complications les plus fréquentes sont:

  • OS minces
  • Croissance lente des os
  • Déformation des os
  • Rachitisme rénal
  • Insuffisance staturale
  • Ostéoporose

L'État est plus grave lorsqu'il s'agit de jeunes enfants, car leurs os sont encore en croissance. C'est à l'origine des déformations beaucoup plus graves que chez les personnes âgées ou adultes.

Jambes d'enfants peuvent plier vers l'intérieur ou à l'extérieur, et la plupart d'entre eux devraient être de petite taille à l'âge adulte.

Diagnostic de l'ostéodystrophie rénale

  1. X-ray – examen radiologique chez les patients présentant des symptômes d'ostéodystrophie rénale, ils peuvent révéler l'ostéopénie, les zones plus souples, les dépôts amyloïdes et fractures d'os complet. Le problème est que, Bien que la radiographie peut montrer beaucoup de résultats spécifiques de l'ostéodystrophie rénale, parfois, les patients peuvent avoir seulement l'ostéopénie.
  2. TAC – CT est probablement la meilleure méthode pour le diagnostic des fractures pathologiques des os, ainsi que des dépôts d'amyloïde dans les structures des articulations.
  3. Résonance magnétique – RM diffère des outils de diagnostic mentionnés précédemment, MRI permet d'évaluer divers dommages aux tissus mous et rupture du ligament de localisation.
  4. Les résultats de la médecine nucléaire – Cette condition peut être facilement mélangée avec métastases cancéreuses, Comme il produit également l'absorption osseuse diffuse et focales des médicaments radiopharmaceutiques.
  5. Analyse de sang pour diagnostiquer l'ostéodystrophie rénale, le médecin peut prendre un échantillon de sang pour mesurer les niveaux de calcium, phosphore, PTH et calcitriol.
  6. Biopsie osseuse – Cette méthode consiste à enlever un petit échantillon de l'os de la hanche sous anesthésie locale et l'examen de l'échantillon au microscope.

Traitement de l'ostéodystrophie rénale

La clé du succès de tout traitement ostéodystrophie consiste à contrôler les niveaux de la PTH. Cela ne devrait empêcher le calcium à supprimer de l'OS.

  • Problèmes avec les glandes parathyroïdes – Lorsque la cause principale est les glandes parathyroïdes incontrôlées, que vous produisez PTH, ils doivent être contrôlés avec un changement de régime, traitement de dialyse, ou de médicaments. Si cette méthode échoue et le taux de PTH ne peut être contrôlé, les glandes parathyroïdes peut doivent être enlevés chirurgicalement et la procédure est appelée la parathyroïdectomie.
  • Problèmes avec les reins – Si les reins ne parviennent pas à produire des quantités suffisantes d'hormone calcitriol puis devraient être remplacés par le traitement substitutif. Cela signifie que le patient doit prendre calcitriol synthétique sous forme de comprimés ou sous forme injectable. Les suppléments de calcium peuvent aussi être très utiles, ainsi que plusieurs médicaments appelés agents chélateurs de phosphate à utiliser avec repas, comme le carbonate de calcium, acétate de calcium, Sevelamer hydrochloride, ou le carbonate de lanthane. Plusieurs études ont montré que fréquente hémodialyse, au moins cinq fois par semaine, Il peut être bénéfique pour les patients. Transplantation rénale est la dernière chose qui pourrait aider un patient si toutes les autres méthodes de traitement ne.

Base de stratégies de traitement

Objectifs thérapeutiques

Méthodes

1.- Garder le phosphate ci-dessous 5,5 mg / DL

  • Restriction de phosphate alimentaire
  • Les repas à l'acétate de calcium phosphate de « cravate »
  • Chélateurs de phosphore plus récents, ils sont utiles comme le sevelamer
  • Plus d'heures en dialyse
  • Comme un dernier hydroxyde d'aluminium resort

2.- Maintenir des taux sériques de calcium en carbonate de calcium normal

  • Calcitriol si nécessaire
  • Réglage de dialysat calcium 3. Contrôle de suppléments de calcium-PTH
  • Métabolites de la vitamine D qui sont moins susceptibles de produire une hypercalcémie (paricalcitol)
  • Parathyroïdectomie partielle peut s'avérer nécessaire. Empêcher les calcifications vasculaires pour maintenir le niveau de calcium dans le sang dans la gamme normale 5. Traitement de faible densité osseuse.

Experts discutent encore si le traitement de faible densité osseuse est nécessaire, parce que:

  • Il n'y a aucune preuve que les bisphosphonates aider à prévenir les fractures.
  • Bisphosphonates augmenter la PTH et la formation osseuse faible.
  • Le raloxifène peut être utile chez les femmes ménopausées.
  • Il n'y a aucune étude de calcitonine.
  • Oestrogène, sans doute, Il peut être bénéfique chez les jeunes femmes, mais il n'augmente pas
    risque de problèmes de coagulation.
  • La dose d'oestrogène devrait être la moitié de celle utilisée dans les femmes normales.

Changements dans le régime alimentaire – L'objectif principal des changements dans le régime alimentaire est de réduire l'absorption du phosphate. C'est une des étapes plus importantes dans la prévention de cette maladie osseuse. Plusieurs types d'aliments sont riches en phosphates (lait, fromage, haricots secs, petits pois, noix, beurre d'arachide). Bien que presque tous les types d'aliments contenant des phosphates, les types susmentionnés devraient être évités autant que possible.

Exercice – Plusieurs chercheurs ont montré que la exercice régulier Il peut augmenter la résistance des os et réduire le niveau de l'ostéoporose.

Laisser un commentaire