Le ‘réaction allergique alimentaire’: un problème de l'ouest?

Toutes les trois minutes, une réaction allergique alimentaire quelqu'un envoie aux urgences. Au cours des dernières 20 années, Il y a eu une augmentation de la 50 pour cent dans les allergies alimentaires chez les enfants dans les pays développés. Pourquoi faire ??

La « réaction allergique alimentaire

Le ‘réaction allergique alimentaire’: un problème de l'ouest?


Les allergies alimentaires ont augmenté à un rythme alarmant, surtout dans l'ouest des pays développés – dans la mesure où nous pouvons maintenant dire qu'ils sont un problème grave de santé publique, presque à égalité avec une épidémie dangereuse. Cette augmentation du taux des allergies alimentaires est principalement liée au mode de vie moderne qui comprend l'utilisation excessive d'antibiotiques, le changement des habitudes alimentaires et une évolution population bactérienne intestinale.

Quelles sont les allergies alimentaires?

Une allergie alimentaire est une réaction anormale du système immunitaire à une particule d'aliment. Le système immunitaire réagit de manière excessive à une particule d'aliment réagit, ils peuvent endommager les tissus normaux du corps et provoquer des symptômes dangereux. Les aliments allergènes plus courants sont les arachides, lait, oeufs, poisson, fruits séchés, fruits de mer, blé et soja. Ces huit aliments représentent la 90 pour cent de toutes les réactions d'allergie alimentaire.

Les symptômes des réactions allergiques alimentaires peuvent varier selon le type et la quantité d'allergène, mais les allergies alimentaires sont souvent présentés avec vomissements, crampes, douleurs abdominales, diarrhée, contre la toux, respiration sifflante, gonflement de la langue et même un choc anaphylactique. Allergies peuvent se développer à tout âge, et même des aliments qui n'étaient jamais concernés peuvent déclencher une réaction allergique.

Les allergies alimentaires sont vraiment un problème occidental?

Allergie alimentaire est certainement devenu un problème de santé majeur dans les pays occidentaux; Elle affecte jusqu'à six pour cent de la population aux États-Unis, par exemple, et presque la 10 pour cent des nouveau-nés en Australie est affectées par les allergies alimentaires.

Ces chiffres sont beaucoup plus faibles dans les pays en développement. Non seulement les allergies alimentaires, tous les types d'allergies sont plus fréquentes dans l'ouest. L'incidence des allergies alimentaires également augmente jour après jour, principalement en raison du style de changements de vie de la nouvelle génération. Selon une étude menée au Royaume-Uni, hospitalisations dues à des réactions allergiques alimentaires ont augmenté dans une 87 % par rapport à 2002 jusqu'à 2015.

Il y a eu également une augmentation considérable du taux des allergies alimentaires chez les enfants. Dans le même pays, enfants sont plus touchés par l'allergie aux aliments aujourd'hui que dans le passé. Une étude en Australie a révélé que plus de la 10 pourcentage des enfants ont une sorte d'allergie alimentaire. Ceux-ci sont alarmantes statistiques en raison de l'allergie alimentaire était presque inconnue dans la même région avant la Décennie des 1990.

Que se passe-t-il avec les pays en développement?

Est-ce aussi une allergie commune à l'alimentation dans les pays en développement? Ce problème est largement débattu et chercheurs ont une opinion cela varie. Les statistiques montrent que l'allergie aux aliments n'est pas un gros problème dans les pays en développement en ce moment puisque la prévalence est beaucoup plus faible que dans les pays occidentaux. L'incidence augmente toutefois un peu tous les jours. C'est apparemment dû à une « Occidentalisation » East.

Cela montre que les changements de mode de vie sont les principaux responsables des allergies alimentaires et est pour cette raison que l'Ouest était affecté beaucoup avant est.

Les pays en développement en Asie, L'Afrique et l'Amérique latine ont une beaucoup plus faible prévalence de nourriture allergie, dans la mesure où il ne constitue ne pas encore un problème de santé il. Si une personne est déplacée d'un pays en développement à un pays développé dans l'enfance, augmenter le risque de maladies allergiques. C'est pourquoi, Ces résultats appuient davantage le fait que les allergies alimentaires ont quelque chose à voir avec l'ambiance moderne et un style de vie.

Pourquoi l'Occident est plus affectée par les allergies alimentaires ??

Deux questions viennent à l'esprit après avoir lu les statistiques. Pourquoi les allergies alimentaires est plus fréquente dans les pays occidentaux? Pourquoi nouvelles générations seront plus sensibles aux allergies alimentaires? Où nous nous sommes trompés? Plusieurs théories ont été conçus pour répondre à ces questions. La plupart d'entre eux proposent que les « modernisation de la » ou je pourrais dire « Occidentalisation » est le principal coupable ici.

Selon l'hypothèse de l'hygiène ce que l'on appelle, l'absence d'exposition à des infections de l'enfance prédispose une personne aux maladies allergiques en supprimant le développement normal du système immunitaire. Dans des mots simples, l'exposition à certaines bactéries est nécessaire pour permettre à notre système immunitaire.

Cette exposition est perdue en raison de la diminution des infections dans le mode de vie moderne et l'utilisation généralisée des antibiotiques dans les pays développés. Cette décision de conscience de ces micro-organismes « petit » ils sont tellement importants pour nous est la percée la plus intéressante de la médecine moderne dans un passé récent. Certains scientifiques se réfèrent à ces bactéries comme « amis perdus ».

Ce qui se passe normalement, c'est que les bactéries et les parasites présent dans notre corps (surtout dans l'intestin) augmenter le seuil de notre système immunitaire et établir « tolérance immunologique ». Quand on est exposé à la bactérie ne, Cela se traduit par une hypersensibilité immune et notre système immunitaire se met en colère et attaque ça ailleurs irrépréhensibles simplement sous forme de particules de nourriture. Ceci « attaque » également les dommages des tissus du corps, concert avec et peut conduire à des symptômes graves.

Modes de vie modernes fournissent une alimentation plus propre et donc un changement dans la population de micro-organismes intestinaux. Ce changement a entraîné la perte des bactéries inoffensives dans nos intestins, les bactéries qui sont essentiels pour le fonctionnement normal du système immunitaire humain. Pourrions nous détruire cette évolution créée avec symbiose nettoyage excessif?

L'utilisation large des antibiotiques dans les premières années de la vie est une menace pour nos bactéries alergia-protecteur, surtout dans l'intestin. Cela modifie la flore bactérienne normale dans l'intestin et s'arrête le développement naturel de notre système immunitaire. Notre système immunitaire immature montre une réponse anormale à des particules de nourriture normale. L'utilisation d'antibiotiques dans le jeune âge augmente le risque de maladies allergiques dans un 30-40 pour cent.

Un certain nombre d'études ont été fait dans les personnes allergiques et non allergique. Intestin et écouvillons bactériennes de la peau ont montré que les personnes souffrant d'allergies ont beaucoup moins de types de bactéries non allergique de personnes vivant dans l'intestin et la peau n tha. Dans les pays en développement, gens sont exposés à des infections bactériennes à un âge très précoce et l'utilisation des antibiotiques est également limitée dans les régions, Si votre système immunitaire mûrit correctement. Ils courent un risque inférieur de développer des allergies alimentaires.

Il est donc clair que la population des pays occidentaux développés est exposée à des bactéries moins que les gens dans les pays en développement, ils sont donc atteints d'allergies alimentaires.

Les enfants d'aujourd'hui ne sont pas exposés à une grande quantité de bactéries en raison de l'utilisation généralisée des antibiotiques, un environnement plus propre et relativement à un régime « hygiénique ». En conséquence, il y a une augmentation du taux des allergies aux aliments chez les enfants. La nouvelle génération semble moins susceptible de surmonter cette épidémie d'allergie aux aliments que leurs parents, C'est une situation alarmante. Certaines personnes croient en l'idée de « qui mange la terre », C'est un paradoxe intéressant, Puisqu'elle augmente le risque d'infections, mais il s'arrêtera certainement le risque de contracter des allergies aux aliments.

« Une pensée sur »Le ‘réaction allergique alimentaire’: un problème de l'ouest?

  1. Amparo Fernández dit:

    Nous devrions laisser les enfants être des enfants et jouer en toute liberté, est ainsi que le contact direct avec eux, les bactéries, ils permettront d’avoir une santé beaucoup plus renforcé. L’ignorance des parents sur cette question est fréquente et est très important d’apprendre à éviter une éventuelle allergie.

Laisser un commentaire