Résistance à la radiothérapie et le rôle de la protéine ZEB1

Développement progressif de la résistance à la radiothérapie est fréquemment observé phénomène chez des patients atteints de cancer du sein. La découverte de la protéine ZEB1 peut aider les chercheurs à développer de nouveaux médicaments et améliorer les résultats des traitements du cancer existants.

le rôle de la protéine ZEB1 dans le cancer

Résistance à la radiothérapie et le rôle de la protéine ZEB1 dans le cancer du sein

Le cancer du sein est très fréquent. Environ une personne sur huit femmes souffrant de cancer du sein au cours de sa vie, Il est l'un des types plus courants des tumeurs malignes. Après un cancer du poumon, le cancer du sein est responsable de la mort de plus de femmes que n'importe quel autre type de cancer. Une fois que le diagnostic est posé, le traitement doit être commencé immédiatement afin d'assurer le meilleur résultat possible.

Approches modernes de traitement du cancer ne garantissent pas la guérison complète, mais au moins nettement prolonger la vie des patients. L'absence de traitements curatifs est basé sur la complexité du cancer et l'incroyable capacité des cellules cancéreuses à s'adapter et à survivre.

Il est bien connu que les brevets deviennent progressivement moins sensibles aux traitements au cours de la progression de la maladie.

Les raisons n'étaient ne pas clairs jusqu'à une date récente. Les nouveaux résultats ont révélé certains processus sous-jacents et aussi permis d'identifier des cibles thérapeutiques possibles. Un de ces objectifs importants est une protéine appelée ZEB1, Il semble être impliqué dans les processus menant à la diminution de l'efficacité du rayonnement pour le traitement du cancer.

Caractéristiques générales du cancer du sein

Le cancer se développe quand certaines cellules des tissus du sein commencent à se développer et proliférer sans contrôle. Le cancer se produit généralement lorsque des changements anormaux ou des mutations se produisent dans les gènes qui agissent pour réguler la croissance des cellules. Ces mutations perturbent la régulation des gènes appropriés de la division cellulaire, ce qui entraîne généralement l'accélération de ce processus.

Le cancer du sein commence habituellement dans les cellules des conduits ou des glandes productrices de lait. Bien que moins fréquents, Ce type de cancer peut aussi se développent à partir du tissu conjonctif graisseux et fibreux des seins. Comme les cellules continuent à se développer, ils envahissent les tissus sains et peuvent voyager vers les ganglions lymphatiques. Une fois dans les ganglions lymphatiques, cellules cancéreuses peuvent être réalisés dans d'autres parties du corps. Cette cellule de voyage îles éloignées de forme de la tumeur cancéreuse, dite de métastase. Une fois que le cancer a atteint ce stade de, les métastases peuvent se produire n'importe où, du cerveau au foie. Ce qui voyage jusqu'à présent, les cellules cancéreuses et comment le cancer se développe pour déterminer le stade de la maladie.

Environ de la 85 à la 90 pour cent des cas de cancer du sein est associée à des facteurs liés à l'âge de la vie – des mutations génétiques et pas a hérité des anomalies génétiques des parents. Partout dans le monde, y compris les hommes, vous êtes à risque de cancer du sein. Alors que les gens peuvent travailler pour réduire leurs facteurs de risque pour une alimentation saine, non fumeur, régulièrement de l'exercice, maintenir une saine poids et limite l'alcool, Il est impossible d'éviter complètement la maladie à l'heure actuelle.

Il existe plusieurs types de cancer du sein, y compris:

  • Carcinome canalaire in situ: La tumeur se développe dans les cellules des conduits et pré-invasives ou non invasif.
  • Carcinome lobulaire in situ: La tumeur se développe dans les cellules des glandes productrices de lait.
  • Carcinome canalaire infiltrant: C'est le type le plus fréquemment diagnostiqué du cancer du sein. Il commence dans les canaux galactophores et envahissent les tissus voisins.
  • Carcinome lobulaire infiltrant: Ce type de cancer commence dans les glandes productrices de lait et envahissent les tissus voisins.
  • Cancer du sein inflammatoire: Ce type de cancer est très rare, mais elle est très envahissante.
  • Cancer du sein triple négatif: Ce type de cancer est généralement une progestérone manque invasive carcinome canalaire, oestrogène et récepteurs Her2 (D'où le nom de triple négatif).

Radiothérapie dans le traitement du cancer du sein

Radiothérapie s'efforce de détruire les cellules cancéreuses au moyen de rayons gamma à haute énergie. Radiothérapie moderne assure des dégâts limités aux cellules et tissus sains. Pour le cancer du sein, la radiation est dirigée vers le sein affecté et les ganglions lymphatiques sous le bras ou la clavicule, qui peut contenir des cellules cancéreuses.

Rayonnement est souvent utilisé pour réduire la récidive du cancer mammaire local.

Il peut être administré après l'ablation chirurgicale de la tumeur (que ce soit pour une mastectomie, l'ablation du sein entier, ou tumorectomie, la suppression de la partie défaillante du sein). Quand quelqu'un reçoit le traitement de radiothérapie de poitrine entière, généralement soumis à un traitement de six semaines et ont des sessions de cinq jours par semaine.

Il existe deux types de traitements de radiothérapie couramment utilisés. Il s'agit notamment:

  • Irradiation interne: Cette méthode utilise de minuscules gouttelettes de matière radioactive qui est placé à proximité de la tumeur dans le sein. L'approche peut être utilisée pour le traitement des tumeurs confinées qui sont de petite taille, ou en plus de l'irradiation externe.
  • Irradiation externe: Cette méthode est la plus largement utilisée et l'utilisation des rayons gamma de zapper essentiellement des rayonnements de poitrine entière.

Résistance à la radiothérapie et le rôle de la protéine ZEB1

Malgré les avantages et les avantages évidents de la radiothérapie, Il y a aussi des aspects négatifs. Ce traitement est associé à de nombreux effets secondaires désagréables. La radiothérapie peut affecter toutes les cellules en division rapide dans le corps, Cela inclut non seulement les cellules cancéreuses, mais aussi les cellules normales, comme le sang et l'intestin des cellules épithéliales. De plus,, Après une certaine période de temps, les cellules cancéreuses semblent être plus résistants aux traitements de radiothérapie. Cela signifie qu'il serait nécessaire de servir dans les derniers stades du traitement de la maladie pour obtenir le même effet beaucoup plus fortes doses de rayonnement. Ceci, De toute évidence, Elle conduit à un impact significatif sur les tissus et les organes sains.

Les raisons pour le développement progressif de la résistance de rayonnement ne sont pas très bien étudiés. Découvertes récentes, Cependant, Ils soulignent le rôle possible d'une protéine appelée ZEB1 (doigt de zinc EBow binding homeobox 1).

Des études montrent que protéine ZEB1 peut effectivement protéger cellules mammaires cancéreuses quand quelqu'un passe par rayonnement.

On croit que cette protéine peut aider ces cellules à réparer les dommages de rayonnement ADN par voie de réaction accrue ADN dommages, C'est une première ligne de défense contre les rayonnements. Le rayonnement provoque des cassures dans l'ADN. Il s'agit d'une grave blessure à, Si ne pas réparé, Elle se traduit par la mort de la cellule. Cellules cancéreuses, scindée rapidement, ils sont beaucoup plus sensibles aux effets nocifs des rayonnements.

Dans certains cas, le corps s'efforce de créer des cellules qui résistent à la radiation. Ces cellules tumorales « devenu en » la voie de réponse dommage ADN, mais les scientifiques ne savent pas exactement comment cela se passe. Cependant, les recherches actuelles en protéines ZEB1 peuvent aider à trouver la réponse à cette question, parce que cette protéine ne peut pas travailler parce qu'il est essentiellement un processus qui génère le cancer des cellules souches. Pour activer le système qui répare l'ADN endommagé, Ces cellules souches favoriser la résistance aux traitements de radiothérapie (radiorésistance).
Protéines d'adressage ZEB1 peut aider à prévenir le développement de la résistance aux radiations

Une recherche récente a montré que la protéine ZEB1 est capable de déclencher le processus de transition dite (EMT) Épithéliales-mésenchymateuse. Ce processus permet que certaines cellules tumorales acquièrent les propriétés des cellules souches, En plus d'être résistant aux radiations.

EMT est une réaction normale au sein de l'organisme. Le processus est connu pour être activé pendant la cicatrisation. Dans le cas de cancer du sein, protéine ZEB1 peut-être utiliser ce processus pour promouvoir la progression tumorale. Protéine ZEB1 peut y parvenir par le biais de l'activation d'une chaîne très complexe de réactions biochimiques impliquant plusieurs autres protéines de réparation ADN régulatrices et telles que ATM, CHK1 et USP7.

La recherche continue d'établir comment le traitement du cancer des impacts ZEB1 sein des protéines et ce qui peut être fait pour améliorer le traitement. La radiothérapie est essentielle dans la gestion de ce type de cancer, Il est donc important de trouver un moyen de lutter contre les cellules de radiorresistentes. Certaines cibles peuvent comprendre le développement d'agents qui inhibent CHK1 et ZEB1 impliqués dans le développement du rayonnement.

Actuellement, Protéine de ZEB1 semble être une des cibles meilleures et les plus prometteurs pour prévenir le développement de la résistance.

Les chercheurs espèrent également que l'orientation de cette protéine peut aider à prévenir la formation de processus de métastase et étendre. Le succès des médicaments ciblant cette protéine peut améliorer l'efficacité des méthodes actuelles de traitement du cancer, ce qui augmente le taux de survie des patients et le succès du traitement.

Laisser un commentaire