Vaincre l'agoraphobie: Comment dire au revoir à votre peur des espaces ouverts

Agoraphobie, la peur des espaces ouverts et / ou des interactions sociales, C'est un des troubles plus fréquents de panique. C'est une maladie complexe, mais quelques mesures simples rendent généralement beaucoup plus faciles à contrôler.

Vaincre l'agoraphobie, peur des espaces ouverts

Vaincre l'agoraphobie: Comment dire au revoir à votre peur des espaces ouverts

L'agoraphobie est un des troubles plus fréquents de panique, dans lequel le patient éprouve une crainte extrême dans des situations dans lesquelles il ou elle a peu de contrôle. Il n'est pas juste une peur des espaces ouverts, l'agoraphobie peut aussi entraîner la peur des foules, la peur de voyager des distances courtes, même pas peur de nouveaux lieux et des situations sociales. Certaines personnes qui souffrent d'agoraphobie ne peuvent pas quitter leur domicile, mais la majorité des gens qui ont la condition est capable de sortir en public, mais des peurs irrationnelles de port, fortement ancré dans l'embarras devant d'autres personnes.

Agoraphobie – Anxiété comme une boule de neige

L'agoraphobie commence souvent par une attaque de panique. Craignant une autre attaque de panique, la victime refuse de remettre le site de la première. « La peur d'avoir peur » Vous pouvez construire jusqu'à ce que la personne qui a cette condition peut ne pas fonctionner, continuer des relations normales avec les amis et la famille, rencontrer de nouvelles personnes, ou participer à des activités à l'extérieur d'une routine très limitée. Pas tous l'attaque de panique dans les grands espaces ouverts ou lors des interactions avec les groupes de personnes, Cependant, Cela se traduit par le développement d'une phobie.

Cadre insolite, visiter une station de train de grande ville pour la première fois, par exemple, ils peuvent être très stressants. L'auteur de cette ferme de race article a subi une légère attaque de panique la première fois qu'il a pris un train de la gare Grand Central à New York City. Que ce soit une attaque de panique, il devient l'agoraphobie, Cependant, Il varie selon que la personne qui a l'attaque est en mesure de surmonter leurs craintes et revenir sur le site de la peine de poursuivre des activités normales. La deuxième fois que l'auteur de cet article s'est rendu Grand Central station, sans éprouver aucune sorte de panique.

Personne ne « dentelle de » agoraphobie avec attaques de panique, mais les craintes qu'il doit faire face peuvent réduire la détresse émotionnelle et les faire disparaître.

Autres causes de l'agoraphobie

Dire un Agoraphobic à « hors de lui » jamais de travaux. Cela est dû à que le trouble panique n'est pas complètement d'origine psychologique, ou ils peuvent avoir des caractéristiques physiques qui interagissent avec les dimensions psychologiques de leurs expériences.

Dans certains, mais pas tous, cas de l'agoraphobie, une partie du problème sous-jacent réside dans l'oreille interne, dans le système vestibulaire. Certaines personnes doivent garder l'équilibre avec l'aide de repères visuels, en regardant les objets à votre autour. Ces personnes peuvent éprouver un inconfort sévère dans les grands espaces ouverts depuis (1) les canaux de l'oreille interne ne fonctionne pas de manière à les empêche de devenir étourdi et (2) points de référence pour debout ou assis peuvent être difficiles à trouver dans un grand espace ouvert.

Dans certains, mais pas tous, cas de l'agoraphobie, une partie du problème sous-jacent est l'abus de substances. Agoraphobics, qui est accro aux tranquillisants de benzodiazépine, par exemple, ils tendent à s'atténuer quand ils quittent le médicament. Tabagisme et la consommation d'alcool sont aussi associés au développement du trouble panique. Étonnamment, fumer de la marijuana a tendance à aggraver les crises de panique, au lieu d'améliorer.

Dans certains, mais pas tous, cas de l'agoraphobie, le problème sous-jacent peut être un trouble de l'attachement. Le besoin d'être physiquement près de chez eux se développa après un événement traumatisant.

Que pouvez-vous faire pour vaincre l'agoraphobie?

Tout à propos de l'agoraphobie n'est probablement pas mal. Agoraphobie « Primaire », ainsi que les expériences de l'auteur décrit ci-dessus, Vous pouvez faire partie de la façon dont les humains « câblage » pour votre propre protection. Avant les temps modernes, Laissez ouverte sans couverture était souvent dangereuse. Animaux sauvages, ennemis de la tribu, ou le mauvais temps pourrait constituer une menace réelle à la vie. Une réaction de panique qui requiert une décision consciente de quitter un lieu protégé aurait pu entraîner une survie accrue.

Ceux qui ont surmonté l'agoraphobie sur leurs propres est des personnes courageuses qui font des choses en dépit de leurs peurs et les malaises. L'agoraphobie n'est pas du tout une condition psychologique dans tous les cas, la composante psychologique est forte assez que « craintes que rencontrent » habituellement fait une grande différence dans la façon dont qui rend les gens avec la maladie. Voici quelques uns des comportements qui réduisent les symptômes de la maladie dans la plupart des personnes qui en souffrent:

Ne laissez jamais votre rétractables « zone de sécurité ».

Ceux qui est paralysés par l'agoraphobie souvent parviennent à continuer leur travail et leur vie avec difficulté et l'inconfort, mais peu à peu à prendre le chemin facile aller le moins de points et devenir de moins en moins choses. Avec le temps, ils peuvent être restreints dans leurs foyers, ou même juste une partie de leurs maisons. Il est essentiel de faire de nouveaux endroits et essayer de nouvelles choses, même lorsqu'ils sont mal à l'aise, pour éviter de devenir, à un degré quelconque, verrouillé et dépendent d'autres. Comment choisir les nouveaux endroits à visiter et des choses à faire est « juste assez différentes comme » être « juste un peu » mal à l'aise. Des amis bien intentionnés et membres de la famille doivent éviter de pousser si fort que les agoraphobes s'arrête.

Ne protège pas contre les choses que vous ne pouvez faire aucun mal.

Port d'agoraphobics peurs nombreuses qui serait rationnel pour quelqu'un d'autre, mais qu'ils sont irrationnels par eux-mêmes. Par exemple, Ebola est une maladie mortelle, Mais si vous habitez dans le Kansas, les chances sont extrêmement rare que personne ne lui donnera jamais à vous. L'onde de tempête des ouragans peut entraîner la noyade, mais cela ne signifie pas que vous devez séjourner dans un appartement au troisième étage à Las Vegas. Vie de quiconque est absolument sans danger, mais la vie est gaspillée dans la prévention des événements qui ne se produisent pas.

Identifier leurs peurs, et puis les exposer intentionnellement.

« Thérapie d'exposition » Desserrer l'étau de l'agoraphobie. Si vous avez peur de la conduite des ponts, la pratique de la conduite par des ponts de faibles. Si vous avez peur les grandes foules des étrangers, aller quelque part il y a des petites foules d'étrangers. Si vous avez peur de prendre un vol au-dessus de l'océan, prendre un vol au-dessus d'un lac. Ouvrez-vous à affronter leurs peurs irrationnelles, et que petit à petit – o, parfois immédiatement – se sentir mieux.

Face à votre peur de la peur

Ne pas d'éviter les attaques de panique. Apprendre à traiter avec eux. Affronter vos peurs si souvent qu'ils deviennent ennuyeux et généralement leurs peurs disparaîtront.

Complètement surmonté agoraphobie peut-être besoin d'aide avec troubles de vision ou d'équilibre, et briser les habitudes de la caféine, nicotine, boisson, ou la pilule. Plus confronté leurs peurs à leurs propres conditions, Cependant, le plus doux des symptômes deviendra.

Laisser un commentaire