La névralgie du trijumeau: Trucs et conseils

La névralgie du trijumeau est un problème commun. Cette condition peut causer de la douleur sur le côté droit du visage. Couramment, un patient peut éprouver un choc dans le œil et la mâchoire inférieure, avec une pression constante sur le côté droit de la tête.

La névralgie du trijumeau: Trucs et conseils

La névralgie du trijumeau: Trucs et conseils

La névralgie du trijumeau est un problème commun. Cette condition peut causer de la douleur sur le côté droit du visage. Couramment, un patient peut éprouver un choc dans le œil et la mâchoire inférieure, avec une pression constante sur le côté droit de la tête. Ces attaques sont fréquentes dans la nuit quand le patient est détendu, et rarement se produire lorsque le patient est en cours d’exécution ou de déplacement. Cela pose une difficulté, Étant donné que les patients ont souvent peur de quitter son activité complètement vous détendre par crainte d’attaques. C’est que chacun d’eux devrait chercher plus d’informations sur la névralgie du trijumeau, Trucs et conseils sur la façon de vivre avec elle.

Ce qui est de la névralgie du trijumeau?

Il est fréquent que les patients atteints de névralgie du trijumeau subira un coup de foudre semblable douleur lancinante dans l’ensemble de votre visage, Lorsque vous brossez vos dents ou receviez maquillage. Bien sûr, Ces attaques peuvent sembler insupportables. Si vous avez la névralgie du trijumeau, ces attaques de douleur sont fréquentes et, ils peuvent souvent sembler insupportables. Vous pouvez rencontrer au départ des attaques douces et courts, mais la névralgie du trijumeau peut progresser. Dans ce cas, Il commence à provoquer des épisodes de douleur aiguë soit plus longue et plus fréquente. Ces attaques douloureuses peuvent être spontanées, mais ils peuvent également se produire après une stimulation en douceur du visage, incluant le brossage des dents, rasage ou le maquillage. La douleur de la névralgie du trijumeau peut arriver dans une petite zone du visage, ou vous pouvez se propager rapidement sur une zone plus large.

En raison de la variété des options de traitement disponibles, la névralgie du trijumeau ne signifie pas nécessairement qu’ils sont voués à une vie de douleur. Généralement, médecins peuvent traiter efficacement la névralgie du trijumeau avec les médicaments ou la chirurgie.

Névralgie du trijumeau ou tic douloureux, C’est une affection qui touche le nerf trijumeau. C’est le cinquième nerf crânien, et l’un des plus grands nerfs dans la tête. Le nerf trijumeau est chargé d’envoyer les impulsions du toucher, douleur, pression et température au cerveau. Les impulsions proviennent de la face, la mâchoire, le gencives, le front et autour des yeux. Pour la névralgie du trijumeau, une soudaine et sévère piquage ou l’électrocution-comme la douleur, est le symptôme commun. Cette douleur est fréquente sur un côté de la mâchoire ou de la joue. Cette affection est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes et rarement affecte toute personne âgée de moins de cinquante ans. Les attaques de la douleur habituellement durent plusieurs secondes et peuvent être répétées une fois après l’autre. Les attaques peuvent aller et venir tous les jours et les derniers jours, semaines ou des mois à la fois. La douleur pourrait également disparaître pendant des mois ou des années.

Les causes de la névralgie du trijumeau?

Les médecins ne savent pas exactement ce qui cause la névralgie du trijumeau, mais ils croient qu’il pourrait être la dégénérescence ou une irritation du nerf trijumeau. Certains croient que la douleur survient lorsqu’une artère d’une manière anormale met la pression sur le nerf.

Nous pourrions diviser le nerf trijumeau en trois branches. Ce nerf est responsable de la mastication, la production de salive et de larmes, et l’envoi des sensations du visage vers le cerveau. Médecins peuvent déterminer quelle direction affecte l’emplacement de la douleur de la névralgie. La névralgie du trijumeau branche première, Elle provoque des douleurs autour des yeux et sur le front, Tandis que le second volet provoquer des douleurs dans le supérieur de la lèvre, le nez et les joues. La névralgie du trijumeau branche troisième, Il provoque une douleur dans le côté de la langue et la lèvre inférieure également.

Quels sont les symptômes de la névralgie du trijumeau?

La névralgie du trijumeau provoque une douleur qui survient subitement et spontanément. Les gens décrit cette douleur insupportable et ressentir un choc électrique, dans quelle douleur est souvent si grave qui empêche la Loi sur le personnes. La douleur commence généralement de la même région du visage chaque fois. Il arrive souvent dans la joue, à côté du nez ou dans la région de la mâchoire aussi. La névralgie du trijumeau provoque une douleur plus sévère dans les terminaisons nerveuses touchées, surtout dans les narines, lèvres, Menton, ou des dents. Souvent, la douleur est déclenchée en appuyant sur un certain point sur le visage, comme par exemple lors du lavage ou rasage, ou même à travers des activités telles que la langue, manger ou boire. Au début de l'année, les épisodes de douleur sont courtes et pourraient passer des semaines avant une nouvelle attaque. Avec le temps, Cependant, épisodes se produisent plus fréquemment et deviennent plus douloureux. Chez certaines personnes, la douleur produit tous les deux comme un cent fois par jour, ce que vous pouvez faire que les gens limitent leurs activités, parce qu’ils ont très peur d’une autre attaque.

Quel est le traitement de la névralgie du trijumeau?

Médicaments contre la douleur typique ne peut pas être efficace avec dans certains cas la névralgie du trijumeau. La raison en est que la douleur est brève et n’a pas lieu à intervalles réguliers et prévisibles. Anticonvulsivants, tels que la carbamazépine et la phénytoïne, ils sont capables de supprimer la douleur. Ceci est possible car ils ralentissent les signaux nerveux. Étant donné que ces types de médicaments peuvent causer un certain nombre d’effets secondaires différents, votre médecin surveillera attentivement la dose. Le médecin peut également besoin d’essayer différents types de médicaments pour contrôler l’inconfort expérimentés en raison de la névralgie du trijumeau. Le problème est que les symptômes ont tendance à réapparaître lorsque vous arrêtez d’utiliser ces médicaments. Dans les cas où le traitement médicamenteux n’est pas efficace, le médecin peut opter pour nerf amorti aux rayons gamma, ondes de radiofréquence, ou des injections de glycérol. Le médecin peut également couper ou détruire définitivement le nerf, les options de traitement des. Ce type de traitement, Cependant, Vous devez faire face à l’inconfort et les médecins recommandent qu’il dure seulement dans les cas les plus graves. Si la névralgie du trijumeau est là parce qu’une artère ou une tumeur comprimant le nerf, Il est possible que vous aurez besoin d’une intervention chirurgicale pour libérer le nerf source de pression et la douleur en permanence. Votre médecin doit s’assurer qu’il est au courant de tous les risques et les complications possibles associées à toute disposition chirurgicale.

Trucs et conseils pour la névralgie du trijumeau

Bien qu’il existe un moyen de prévenir la névralgie du trijumeau, Vous pouvez prendre des mesures pour prévenir les attaques. D'une part, Il faut savoir ce qui déclenche les attaques qui se sent, Évitez les aliments et les boissons très froides ou très chaudes, ne pas mâcher la nourriture sur le côté douloureux, et ne pas manger des aliments extrêmement durs ou croquants. Essayez d’éviter les éclaboussures le visage avec de l’eau très chaude ou froide pour le laver, et rincer la bouche avec de l’eau après chaque repas au lieu d’une brosse à dents (Comment devrait normalement être). Bien que les médicaments sont le traitement initial habituel pour la névralgie du trijumeau, ils ne sont pas toujours efficaces dans la diminution ou de bloquent les signaux de douleur envoyés au cerveau. Si elle ne répond plus aux médicaments en particulier ou avoir trop d’effets secondaires, votre médecin pourrait changer pour une autre option de traitement de la névralgie du trijumeau.

  • Médicaments pour la névralgie du trijumeau sont carbamazépine, baclofène, et comme le plus commun option Oxcarbazepine. Cependant, Certaines personnes souffrant de névralgie du trijumeau finalement cesser de répondre aux médicaments, ou ils éprouvent des effets secondaires désagréables. Pour certaines personnes la chirurgie, ou une combinaison de médicaments et la chirurgie, Il peut être une option de traitement encore mieux.
  • La chirurgie a pour but d’endommager ou de détruire la partie du nerf trijumeau, C’est la source de votre douleur. Depuis le succès de ces interventions dépend d’endommager le nerf, un degré variable d’engourdissement du visage est un effet secondaire fréquent. Ces procédures incluent des injections d’alcool sous la peau de votre visage. Il doit être injecté dans les branches du nerf trijumeau qui sortent de l’os de la face. Soulagement temporaire de la douleur peut être offert pour engourdir la région pendant des semaines ou des mois. Étant donné que le soulagement de la douleur n’est pas permanent, On peut avoir besoin d’injections répétées ou une autre procédure.
  • Glycérol à injection et compression avec ballon sont également des procédures qui sont couramment utilisés dans le traitement de la névralgie du trijumeau.
  • Le pouvoir actuel est utilisé dans une procédure appelée percutané par radiofréquence rhizotomie stéréotaxique thermique. Cette procédure détruit sélectivement les fibres nerveuses associés à la douleur. Votre médecin insère une aiguille dans votre visage, puis dans une ouverture dans le crâne. Un courant électrique passe par la pointe de l’électrode jusqu'à ce qu’elle est chauffée à la température désirée.
  • Décompression microvasculaire ne pas endommager ou de détruire une partie du nerf trijumeau. Au lieu de cela, Elle implique la relocalisation ou la suppression des vaisseaux sanguins qui sont en contact avec la racine du trijumeau, la séparation de la racine du nerf et les vaisseaux sanguins avec un petit coussin. Au cours de cette procédure, le médecin fait une incision derrière l’oreille. Puis, par un petit trou dans le crâne, la partie de votre cerveau est soulevée pour exposer le nerf trijumeau. Si votre médecin détecte une artère au contact de la racine nerveuse, Il ou elle dirige loin du nerf et placé un coussin entre le nerf et cette artère. Médecins souvent retirer une veine découverte provoquant la compression du nerf trijumeau. Vous pouvez avec succès éliminer ou réduire les douleurs, la plupart du temps. Cependant, comme avec toutes les autres interventions chirurgicales pour la névralgie du trijumeau, la douleur peut revenir pour apparaître chez certaines personnes. Il y a aussi une petite chance d’audience a diminué, faiblesse du visage, engourdissement du visage, vision double, et même accident vasculaire cérébral ou la mort. Le risque d’engourdissement du visage est moins avec cette procédure qu’avec les autres, Elles impliquent des lésions du nerf trijumeau.
  • La rupture du nerf est une procédure appelée partielle rhizotomie sensorielle. Cette procédure implique la partie coupante du nerf trijumeau à la base de votre cerveau. À travers une incision derrière l’oreille, le médecin fait un trou de la taille d’un quart de son crâne pour accéder à la problematicp du nerf. Cette procédure est souvent utile de, mais provoque toujours un engourdissement du visage. De plus,, Il est possible de répéter la douleur.
  • Avec radiochirurgie gamma-cuchillo rayonnement implique la livraison d’une forte dose concentrée, rayonnement à la racine du nerf trijumeau. Rayonnement endommage le nerf trijumeau et réduit ou élimine la douleur, mais le soulagement n’est pas immédiate. Cela peut prendre plusieurs semaines jusqu'à ce que vous commencez à vous sentir mieux. Parfois, la douleur peut se produire après cette procédure encore. La procédure est indolore et se faite généralement sans anesthésie. Étant donné que cette procédure est relativement nouveau, Nous ne savons toujours pas à long terme de ce type de risques d’irradiation.

Laisser un commentaire