Quels sont les premiers symptômes d'une tumeur au cerveau?

By | Septembre 3, 2019

Les tumeurs cérébrales peuvent causer des symptômes physiques et mentaux. Les symptômes peuvent différer selon le type, l'emplacement et le stade de la tumeur.
Certains symptômes peuvent être assez généraux. Ceux-ci incluent des maux de tête, des problèmes de vision et des sautes d'humeur. Les convulsions et les changements de personnalité peuvent également indiquer la présence d'une tumeur au cerveau.

Si une personne remarque des symptômes précoces d’une tumeur au cerveau, elle devrait consulter son médecin pour obtenir un diagnostic complet. Un diagnostic et un traitement précoces peuvent conduire à de meilleurs résultats.

Cet article analyse plusieurs symptômes des tumeurs cérébrales, y compris ceux liés aux différents types et localisations de tumeurs, ainsi que les facteurs de risque pour chacun.

Premiers symptômes d'une tumeur au cerveau

Premiers symptômes d'une tumeur au cerveau

Symptômes de la tumeur cérébrale

Les symptômes de la tumeur cérébrale sont similaires, qu’ils soient cancéreux (malin) ou non cancéreux (bénin).

Ils peuvent différer en fonction du type, de l'emplacement dans le cerveau et du stade de la tumeur.

Certains des symptômes les plus courants d'une tumeur au cerveau incluent:

  • Maux de tête.
  • Les saisies
  • Changements de personnalité
  • Problèmes de vision
  • Perte de mémoire
  • Changements d'humeur.
  • Fourmillements ou raideur sur un côté du corps.
  • Perte d'équilibre
  • Nausées.
  • Fatigue
  • Anxiété ou dépression
  • Difficulté à se concentrer
  • Difficulté à communiquer comme toujours.
  • Sentez-vous confus ou désorienté.
  • Perte de coordination
  • Faiblesse musculaire

Les tumeurs cérébrales primaires sont des tumeurs qui commencent dans le cerveau.

Dans les sections suivantes, nous observons plusieurs types de tumeurs cérébrales et leurs symptômes spécifiques:

Meningiome

Environ un tiers des tumeurs cérébrales primitives sont des méningiomes. Ils sont généralement bénins et à croissance lente.

Ils se développent à partir des tissus qui recouvrent le cerveau et la moelle épinière et créent une pression dans ces zones.

Les méningiomes sont rares chez les enfants et plus fréquents chez les femmes de plus de 60.

Les symptômes du méningiome peuvent inclure:

  • Maux de tête.
  • Faiblesse au bras ou à la jambe.
  • Les saisies
  • Changements de personnalité
  • Problèmes de vision

Glioblastome

Les glioblastomes sont des tumeurs malignes. Ils peuvent grandir rapidement et nécessitent un traitement plus intensif.

Selon la Brain Tumor Association, les professionnels de la santé attribuent une note aux tumeurs en fonction de l'anomalie des cellules qu'elles contiennent.

Les tumeurs de grade 1 sont les moins malignes et les tumeurs de grade 4 sont les plus malignes. Les glioblastomes sont des tumeurs de grade 4.

Les glioblastomes créent une pression dans le cerveau et les symptômes incluent:

  • Nausées et vomissements.
  • Maux de tête, qui peuvent être plus intenses le matin.
  • Faiblesse dans le corps, comme un bras, une jambe ou un visage.
  • Difficulté à équilibrer
  • Problèmes de mémoire
  • Les saisies

Astrocytome

Les astrocytomes sont des tumeurs cérébrales qui se développent à partir de cellules appelées astrocytes, qui forment le tissu cérébral.

Ils peuvent varier du grade 1 au 4, les tumeurs du grade 1 se développant plus lentement que les tumeurs du grade 4.

Certains des premiers symptômes de l'astrocytome incluent:

  • Maux de tête.
  • La perte de mémoire.
  • Les saisies
  • Changements de comportement.

Craniopharyngiome

Un craniopharyngiome est une tumeur bénigne qui se développe près de la glande pituitaire. Il est beaucoup plus fréquent chez les enfants que chez les adultes. Les médulloblastomes et les épendymomes sont également plus fréquents chez les enfants.

La tumeur crée une pression sur la glande pituitaire et le tractus optique, qui est une extension du nerf optique. Cela peut provoquer les symptômes suivants:

  • Retard dans le développement.
  • L'obésité.
  • Problèmes de vision dus à un nerf optique enflammé.
  • Problèmes hormonaux

Tumeurs hypophysaires

Les tumeurs hypophysaires se développent dans la glande pituitaire et affectent les taux d'hormones. Elles tendent à être plus courantes chez les femmes et représentent 9 à 12% de toutes les tumeurs cérébrales primitives.

Leur croissance est lente, bien que des tumeurs plus grosses puissent créer une pression dans les zones environnantes du cerveau. Ces tumeurs peuvent sécréter des hormones hypophysaires et provoquer des symptômes supplémentaires.

Selon la Société du cancer, les tumeurs qui commencent dans la glande pituitaire ne sont presque toujours pas cancéreuses.

Les symptômes des tumeurs hypophysaires incluent:

  • Maux de tête.
  • Problèmes de vision
  • Changements de comportement.
  • Changements dans les niveaux hormonaux.

Métastatique

Des tumeurs cérébrales métastatiques, ou tumeurs cérébrales secondaires, se forment dans d'autres parties du corps où le cancer est présent et se propagent vers le cerveau par la circulation sanguine.

Les tumeurs cérébrales métastatiques présentent les mêmes symptômes que les tumeurs cérébrales primitives, les symptômes les plus courants étant:

  • Maux de tête.
  • Les saisies
  • Perte de mémoire à court terme.
  • Changements de personnalité ou de comportement.
  • Faiblesse d'un côté du corps.
  • Difficultés d'équilibre

Conditions de confusion: s'agit-il d'une tumeur au cerveau, d'une migraine ou de quelque chose d'autre?

Les symptômes des tumeurs cérébrales peuvent également être similaires à ceux d'autres maladies, telles que les maux de tête et la sclérose en plaques (SP).

La plupart des maux de tête n'indiquent pas la présence d'une tumeur cérébrale, et éprouver des maux de tête seuls n'est généralement pas une cause d'inquiétude.

Cependant, les signes indiquant qu'un mal de tête pourrait être le symptôme d'une tumeur au cerveau sont les suivants:

  • Maux de tête persistants, en particulier si la personne n'a pas d'antécédents de maux de tête graves.
  • Maux de tête qui augmentent en intensité avec le temps.
  • Maux de tête qui s'aggravent le matin.
  • Maux de tête qui réveillent les gens du sommeil.

En savoir plus sur les causes possibles de maux de tête persistants ici.

Si une personne ressent des maux de tête fréquents ou graves, elle peut souffrir de migraine, de tensions ou de céphalées en grappes. Ceux-ci peuvent également créer des sensations de nausée.

Les symptômes de la migraine peuvent varier de légers à graves et comprennent:

  • La nausée, qui peut s'aggraver avec l'activité.
  • Une sensation de brûlure sur un côté de la tête.
  • Plus grande sensibilité à la lumière et au son.
  • Douleur faciale

Une migraine peut durer de quelques heures à quelques jours, voire plusieurs semaines.

Lisez à propos des causes possibles de mal de tête avec nausée ici.

Les maux de tête de tension sont généralement légers à modérés, et les symptômes incluent:

  • Maux de tête qui s'accumulent lentement.
  • Douleur sourde des deux côtés de la tête.
  • Douleur pouvant se propager au cou.

Les céphalées en grappe provoquent une douleur intense et se produisent lors d'explosions Ces épisodes peuvent durer de 1 à 3 heures. Les symptômes incluent:

  • Douleur dans un côté de la tête.
  • Douleur soudaine autour des yeux.
  • Gonflement ou chute des yeux.
  • Se sentir agité ou agité.
  • Yeux larmoyants et congestion nasale.
  • Rougeur des yeux

La SP est une maladie qui affecte le système nerveux central et peut produire des symptômes similaires à ceux d'une tumeur au cerveau. Certains des symptômes les plus communs incluent:

  • Difficulté à équilibrer
  • Fatigue
  • Changements d'humeur.
  • La dépression.
  • Engourdissement ou fourmillements au visage, aux bras ou aux jambes.
  • Faiblesse dans le corps
  • Problèmes de vision

Les symptômes moins courants incluent les convulsions, les problèmes d'élocution et la perte auditive.

Quand voir un docteur

Les gens devraient consulter leur médecin s'ils présentent l'un des symptômes suivants:

  • Les saisies
  • Faiblesse, engourdissement ou fourmillements dans un côté du corps.
  • Problèmes de vision inexpliqués
  • Difficultés de communication
  • Changements de personnalité ou de comportement.

Un médecin examinera tous les antécédents médicaux et réalisera divers tests neurologiques pour déterminer la cause des symptômes. Par exemple, ils peuvent:

  • Effectuer un scanner ou une IRM pour fournir une image du cerveau.
  • Effectuer des tests pour vérifier l'équilibre, la vision et la coordination.

En outre, s’ils localisent une tumeur dans le cerveau, ils peuvent prélever un échantillon de tissu ou une biopsie pour déterminer le type de tumeur.

Une personne devrait consulter son médecin si elle a des maux de tête sévères ou fréquents. Ils peuvent exclure toute cause sous-jacente et suggérer des modifications du mode de vie ou des options de traitement.

Si une tumeur cérébrale est présente, le traitement dépendra du type et du stade de la tumeur. Les options peuvent inclure une chirurgie, une radiothérapie ou une chimiothérapie pour enlever ou réduire la tumeur cérébrale.

Résumé

Les gens devraient consulter leur médecin s’ils éprouvent l’un des symptômes énumérés ci-dessus. Bon nombre des symptômes chevauchent ceux d'autres causes et peuvent indiquer un autre problème de santé.

Le suivi de tous les symptômes peut aider le médecin à établir un diagnostic. Garder une trace de l'heure et de la fréquence d'apparition des symptômes peut également aider.

Si une personne présente des symptômes indiquant une tumeur au cerveau, un diagnostic et un traitement précoces sont importants pour aider à prévenir la croissance tumorale.

Auteur: équipe de rédaction

Notre équipe éditoriale emploie trois équipes de rédacteurs, chacune dirigée par un chef d’équipe expérimenté, qui est responsable de la recherche, de la rédaction, de la modification et de la publication de contenu original pour différents sites Web. Chaque membre de l'équipe est hautement qualifié et expérimenté. En fait, nos rédacteurs étaient des reporters, des professeurs, des rédacteurs de discours et des professionnels de la santé, et chacun d'entre eux possédait au moins un baccalauréat en anglais, médecine, journalisme ou dans un autre domaine pertinent lié à la santé. Nous avons également de nombreux collaborateurs internationaux auxquels un écrivain ou une équipe de rédacteurs est assignée et qui sert de point de contact dans nos bureaux. Cette accessibilité et cette relation de travail sont importantes car nos collaborateurs savent qu’ils peuvent accéder à nos rédacteurs quand ils ont des questions sur le site Web et le contenu de chaque mois. De plus, si vous avez besoin de parler à l'auteur de votre compte, vous pouvez toujours envoyer un courrier électronique, téléphoner ou prendre rendez-vous. Pour obtenir plus d'informations sur notre équipe d'écrivains, comment devenir un collaborateur et surtout notre processus d'écriture, Contáctenos aujourd'hui et planifier une consultation.

Les commentaires sont fermés.