Tout à propos de l’orgasme

L’orgasme est la conclusion de la phase de plateau du cycle de réponse sexuelle, partagées par les hommes et les femmes. Pendant l’orgasme, les deux mâles que les femelles expérience cycles rapides de muscle contraction dans les muscles pelviens plus bas.

Tout sur l’orgasme

Tout sur l’orgasme

Ces muscles pelviens entourant l’année tant les organes sexuels primaires. Orgasmes chez les hommes et les femmes sont souvent associés avec d’autres actions involontaires, y compris des vocalisations et des spasmes musculaires dans d’autres domaines. En plus de cela, une sensation euphorique est généralement associée à l’orgasme.

Plus d’infos sur orgasme

Après que l’orgasme survient généralement fatigue perçue et les hommes et les femmes ressentent souvent le besoin de se détendre. Ceci a été récemment attribué à la libération de prolactine, C’est une réaction typique de neuroendocrine dans une irritation et humeur dépressive. Une étude récente a montré des différences significatives dans l’activité cérébrale au cours de l’orgasme masculin et féminin. Même les analyses ont montré que les deux l’orgasme femelle comme le mâle fermé les zones du cerveau associées à l’anxiété et la peur. Est a constaté que le mâle orgasme axé sur le cerveau dans l’entrée sensorielle d'entre eux génitale un peu plus d’une femelle de l’orgasme.

Orgasme masculin

Chez un homme de l’orgasme, Il y a des contractions rapides et rythmiques de la prostate, l’urètre et les muscles à la base du pénis. Ce processus chez l’adulte en général la force du sperme stocké pour être expulsé par l’orifice urétral du pénis, dans un processus appelé péristaltisme. Ceci est connu comme l’éjaculation et est une situation bien connue. Le processus prend généralement 3 À 10 secondes et est très agréable pour les hommes. L’orgasme est généralement induit par stimulation directe du pénis, Bien que certains hommes l’orgasme a augmenté de stimulation directe de la prostate à travers le périnée ou droites. Comme l'âge d'homme, Il est normal que le montant de l’éjaculation diminue et par conséquent, la durée de l’homme tenant l’orgasme peut également diminuer quelque chose. Cela n’affecte pas du tout l’agréable sensation d’orgasme, tout simplement raccourcit la durée du plaisir.
Après l'éjaculation, se produit généralement une période réfractaire. Il s’agit d’une période au cours de laquelle un homme ne peut pas avoir un autre orgasme. Cette période peut être moins d’une minute à plus d’une demi-journée, Selon l’âge et d’autres facteurs individuels, Bien que certains cas d’hommes qui semblent n’avoir aucune période réfractaire.

Orgasme masculin de la prostate

Certains hommes sont en mesure d’atteindre l’éjaculation ou l’orgasme par le biais d’intra anale stimulation de la prostate, où les hommes qui déclarent la sensation de stimulation de la prostate souvent donnent une description semblable aux femmes. Autre rapport hommes que trouver la stimulation anale ou pénétration quelconque est douloureux. D’autres expliquent simplement qu’ils ne trouvent aucun plaisir profond donc. Avec la stimulation assez, la prostate peut également être traites afin qu’il n’y a aucune stimulation simultanée du pénis, Traire la prostate peut provoquer l’éjaculation, mais sans orgasme. Lorsqu’il est combiné avec la stimulation du pénis, certains hommes déclarer que la stimulation de la prostate augmente le volume de votre éjaculation et fournit une version standard de l’orgasme améliorée et plus agréable.

J’AIME CE QUE JE VOIS

Mâle des orgasmes multiples

Il est possible d’avoir un orgasme sans éjaculation, C’est ce qu’on appelle orgasme sec. Il est également possible d’éjaculer sans atteindre l’orgasme. Certains hommes prétendent que la capacité de séparer consciemment l’orgasme et l’éjaculation leur a permis d’atteindre des orgasmes multiples et les hommes qui ont pratiqué cette technique largement rapportent qu’ils peuvent parfois rencontrer une onde continue de l’orgasme. Cela peut durer indéfiniment, mais dans la pratique est limitée par la capacité de l’homme à se concentrer ou « Surfer sur la vague ». Entre dix et vingt atteindre des orgasmes en une seule séance est signalé à être commun pour de nombreux praticiens.

Au cours des dernières années, une série de livres ont décrit différentes techniques permettant d’atteindre des orgasmes multiples. Plus multi orgasmiques hommes et leurs partenaires rapport que s’abstenir de résultats éjaculation dans un état beaucoup plus énergique après orgasme. De plus,, certains hommes qui sont devenus experts dans cette pratique rapportent également plus puissants orgasmes éjaculatoires lorsqu’ils choisissent de faire. Certaines des techniques plus élémentaires pour atteindre des orgasmes multiples nécessitent grip homme périnéal pour prévenir l’éjaculation. Des techniques plus avancées sont similaires aux rapports de femmes multi orgasmique indiquant qu’ils doivent se détendre et laisser aller pour éprouver des orgasmes multiples. Certains jeunes hommes ont assez de résistance pour le pénis, donné assez de stimulation, jamais devient flasque au cours de la période réfractaire. Dans ce cas, il est inutile d’essayer les techniques d’yoga et de méditation qui pourrait aider à maîtriser leur corps. Est en fait un régal très douloureux d’interférer avec la réponse de l’éjaculation précoce est une fois a déclenché et habituellement dans les 30-45 procès-verbal de l’apparition de la première période réfractaire, les hommes sont en mesure d’avoir un orgasme à nouveau. Rumeurs sur Internet et certaines études scientifiques ont signalé l’hormone prolactine comme la cause probable de la période réfractaire mâle. Pour cette raison, Il y a actuellement un intérêt expérimental dans les médicaments qui inhibent la prolactine, comme Dostinex. Des rapports anecdotiques sur Dostinex suggèrent qui peut être capable d’éliminer la période réfractaire de plein. Il est alors possible pour les hommes de vivre plusieurs orgasmes éjaculateurs en succession rapide. Au moins une étude scientifique prend en charge ces déclarations. Dostinex est une hormone qui altère la drogue avec beaucoup d’effets secondaires potentiels et n’a pas été approuvée pour le traitement de la dysfonction sexuelle. Une autre raison possible peut être une perfusion de l’ocytocine, hormone et il est admis que le montant par lequel l’ocytocine augmente peut affecter la durée de chaque période réfractaire. Aussi vous pouvez dire que dans certains cas, la période réfractaire peut être réduite ou éliminée même par le biais de la puberté et l’âge adulte.

Orgasme féminin

Chez une femme, l’orgasme est précédé par l’humectation des parois vaginales,et un élargissement du clitoris. Il s’agit d’augmenter le flux de sang pris au piège dans le tissu spongieux du clitoris. Certaines femmes présentent une couleur sexe, une rougeur de la peau sur une grande partie du corps due à augmente le flux sanguin vers la peau. Quand une femme se trouve à proximité d’avoir un orgasme, le clitoris se déplace vers l’intérieur sous le capuchon du clitoris et des petites lèvres deviennent plus sombres. Comme l’orgasme devient imminente, le vagin diminue de taille dans un 30%. L’utérus subit alors des contractions musculaires lorsque la femme éprouve un orgasme complet tandis que votre utérus, le vagin et les muscles du bassin subissent une série de contractions rythmiques. La majorité des femmes considèrent que ces contractions sont très agréables. Cependant, pas toutes les femmes sexuellement actives cette expérience.

Après l’orgasme, le clitoris réapparaît sous le capuchon du clitoris et retourne à sa taille normale. Il arrive en moins de 10 minutes. Contrairement aux hommes, les femmes ont une période réfractaire ou ont un très court, ainsi, ils peuvent rencontrer un deuxième orgasme peu de temps après la première. Certaines femmes peuvent même suivre cela avec des orgasmes consécutifs supplémentaires. Cela s’appelle des orgasmes multiples. Après l’orgasme initial, Climax ultérieure peut être plus fort ou plus agréable comme la stimulation s’accumule, et les recherches montrent qu’environ la 13% des femmes éprouvant des orgasmes multiples. Un plus grand nombre peut être en mesure de cette expérience avec la stimulation adéquate, comme un vibrateur et le cadre de l’esprit. Cependant, certaines femmes de clitoris sont très sensibles après l’orgasme, faire une stimulation supplémentaire au départ douloureux, Il est donc possible de participer à la respiration profonde et rapide, Tandis que la stimulation continue et de faire une intention consciente de libérer la douleur et le stress. Faire cela peut permettre que la stimulation intense est interprétée non pas comme douloureuse mais intensément agréable pour la femme.

Atteindre des orgasmes multiples

Certaines femmes peuvent atteindre une série d’orgasmes, l’un après l’autre, avec peut-être une plus grande intensité après la première. L’effort nécessaire peut être débilitante merveilleusement depuis un certain temps. Ce type d’orgasme consisterait normalement à la stimulation du clitoris de la femme au lieu du vagin. Certaines femmes peuvent faire ce manuellement à l’aide de vos doigts et prendre une pause de deux ou trois secondes entre chaque. Lorsque vous utilisez vos mains, les femmes peuvent insérer les doigts dans le vagin, tordre les doigts pour stimuler le point G. En plus de cela, femmes peuvent également masser le clitoris à plusieurs reprises. Un vibrateur appliqué directement sur le clitoris peut aider les femmes qui ne pratiquent pas l’utilisation du bout des doigts. Un vibrateur utilisé de cette façon peut être appliqué presque continuellement pour produire des orgasmes qui semblent moins distincts. Une brosse à dents, alimenté par batterie qui vibre avec un mouvement de rotation oscillatoire est préféré par certains, C’est encore plus efficace qu’un vibrateur.

Orgasme vaginal versus clitoridianos

Parfois une distinction entre les orgasmes clitoridianos et vaginale chez les femmes. L’orgasme est la stimulation clitoridienne et vaginal combiné est appelé un orgasme mélangé, Bien que beaucoup de médecins ont dit qu’il n’existent pas d’orgasmes vaginaux. Ils prétendent que les orgasmes féminins sont obtenues seulement l’excitation du clitoris. Découvertes récentes sur la taille du clitoris qui s’étend dans le corps, autour du vagin semblent soutenir cette théorie. Autres sources affirment que des orgasmes vaginaux sont dominants ou plus mature, mais ces arguments sont fréquemment critiqués. Ce dernier point de vue a été promulguée par Sigmund Freud qui a soutenu que l’orgasme du clitoris est un phénomène adolescent et à l’EEG à la puberté, la réponse adéquate des femmes matures est convertit en orgasmes vaginaux. Alors que Freud n’a pas fourni aucun élément de preuve qui appuient cette hypothèse, les conséquences de la théorie ont été faites par la suite.

Laisser un commentaire