Traitement naturel et non chirurgical du prolapsus utérin: remèdes maison et techniques naturelles

By | Septembre 16, 2017

À mesure que la femme vieillit, le risque de prolapsus utérin augmente. Une option de gestion agressive consiste à enlever l'utérus par voie chirurgicale, mais pour certains, cela peut être trop radical. Remèdes simples et exercices, tout "le médecin a ordonné."

Traitement naturel et non chirurgical du prolapsus utérin: remèdes maison et techniques naturelles

Traitement naturel et non chirurgical du prolapsus utérin: remèdes maison et techniques naturelles

Le prolapsus utérin est une maladie qui peut toucher jusqu’à 50 pour cent de la population féminine en même temps et peut entraîner une série de complications pouvant modifier la vie des patients, ce qui peut empêcher les femmes de bien profiter de leurs années après. ménopause. Complications telles que gonflement, incontinence urinaire et le malaise sont parmi les principaux facteurs liés à cette maladie, il n’est donc pas surprenant que les femmes se tournent vers divers remèdes à la maison pour contrôler leurs symptômes. Les patientes peuvent prendre de nombreuses interventions naturelles et non chirurgicales pour renforcer leurs canaux utérins et trouver une solution au traitement de leur prolapsus utérin.

Remèdes naturels pour le prolapsus utérin

Lorsqu'un patient se présente à la clinique avec un soupçon de prolapsus utérin, la norme universelle de traitement de cette affection relève de l'une des deux catégories suivantes. Si un patient présente un prolapsus pelvien léger ou asymptomatique, on lui recommande un traitement conservateur non chirurgical pour trouver rapidement une solution. Si le prolapsus est plus grave, c’est lorsque les médecins se tournent vers quelque chose de plus permanent sous forme de hystérectomies et liens chirurgicaux.

Article connexe> Traitement du prolapsus utérin: traitement chirurgical, traitement non chirurgical et médicaments

Un problème dans lequel le prolapsus utérin est assez étendu alors que la gestion peut être rare nous mène dans des pays en développement tels que l'Inde, où le prolapsus utérin peut être assez courant et conduire à des complications plus étendues telles que les infections des voies urinaires. et même la mort. En raison du manque de salles d'opération dans le pays, les médecins ont dû déterminer un moyen plus approprié de gérer les patientes souffrant de prolapsus utérin. Dans une étude de cas, un médecin a suivi une femme de 44 âgée de 100 ans souffrant d'un prolapsus de l'utérus et ne pouvant subir une intervention chirurgicale en raison d'un trouble hémorragique (hémophilie). Le médecin a décidé d'expérimenter l'utilisation d'un extrait de Pudica Mimosa L (communément appelé Lajula dans la région) comme remède à base de plantes pour traiter ces symptômes. Au cours de cette investigation, la patiente avait pour consigne de boire un extrait de la racine de Lajula, puis d'appliquer une pâte dans son canal vaginal pendant une période de 2 à 3 heures par jour et de poursuivre ce rituel pendant des jours 40. À la fin de l'étude, on a constaté que la patiente avait un niveau de prolapsus considérablement réduit sans symptômes ultérieurs de prolapsus utérin.

Interventions non chirurgicales pour le prolapsus utérin

Dans ce cas, un voyage en Inde est hors de prix, et vous avez du mal à comprendre cet extrait de racine de Lajula, ne craignez rien, il existe encore de nombreuses approches non chirurgicales pour effectuer un traitement de prolapsus utérin. . Ces routines simples sont très abordables et peuvent grandement contribuer à prévenir les symptômes plus visibles du prolapsus utérin.

Article connexe> Traitement naturel contre la dysfonction érectile: les vitamines et les compléments alimentaires peuvent-ils guérir votre dysfonction érectile?

Exercices de Kegel Et les exercices de musculation du plancher pelvien sont des exercices faciles qui peuvent aider à prévenir ces symptômes. Dans un article précédent, nous avions analysé en profondeur les exercices de Kegel et les exercices de musculation du plancher pelvien inférieur, de sorte que, dans cet article, nous nous concentrerons uniquement sur les résultats de ces interventions.

Lorsqu'on considère des populations à haut risque mais financièrement limitées, il est bon de disposer d'une alternative viable à envisager. Une étude portait sur des sujets vivant dans une région éloignée du Népal. Dans cette population, les femmes sont souvent forcées de se marier tôt et commencent à avoir des relations sexuelles plus tôt que la société occidentale. Ce sont des pratiques à haut risque, mais elles sont inévitables dans cette population. Même si ces femmes ont été informées des risques et des difficultés liés à la prolapsus de l'utérus, même un pourcentage de 70 de la population peut avoir un prolapsus (beaucoup plus gros que l'épidémiologie du monde occidental). Cette étude a révélé l’utilisation d’appareils tels que l’anneau pessaire et les exercices d’entraînement des muscles du plancher pelvien. En outre, l'étude suggère que la participation d'autres groupes cibles tels que les maris, les adolescentes et la belle-mère devrait être accrue afin de permettre aux femmes d'adapter plus facilement les comportements à faible risque.

Article connexe> L-arginine: ce traitement naturel contre la dysfonction érectile est-il vraiment utile?

D'autres options de gestion conservatrice du prolapsus utérin indiquent des facteurs secondaires susceptibles d'aggraver et de prolonger le prolapsus, affaiblissant déjà la musculature utérine. Les femmes sont encouragées à réduire les facteurs de risque élevés qui entraînent une augmentation chronique de la pression abdominale, ce qui peut se produire lorsqu'un patient est habituellement constipé, obèse, avec une toux chronique et toujours fumer des cigarettes. Les femmes devraient changer leur mode de vie, par exemple faire plus d’exercice et éviter de trop fumer. Les patients sont même encouragés à éviter les aliments susceptibles de provoquer des flatulences, tels que le chou et les haricots. Les patients sont également encouragés à augmenter leur régime alimentaire afin de consommer des niveaux plus élevés de fibres, pouvant inclure des aliments tels que des céréales, des légumes à feuilles ou des légumes racines.

Ces modifications du mode de vie favorisent des selles régulières. Des régimes plus sains peuvent aider les patientes à perdre du poids afin de soulager l’effondrement de la paroi utérine.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

* Copier ce mot de passe *

* Tapez ou collez le mot de passe ici *

Commentaires de spam 11.921 bloqués jusqu'à présent par Spam gratuit Wordpress

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et les attributs: <a href="" title=""> <abbr title = ""> <acronym title = ""> <b> <blockquote cite = ""> <cite> <code> <del datetime = ""> <em > <i> <q cite = ""> <s> <strike> <strong>