Tribulus terrestris

Tribulus terrestris est une plante de la médecine ayurvédique où les racines et les fruits sont utilisés pour la vitalité et la virilité masculine en général, respectivement. Les racines de favoriser la libido sexuelle et du bien-être sans affecter la testostérone, alors que les fruits semblent être potentiellement protecteur de la fonction de l'organe.

Tribulus terrestris avantages

Tribulus terrestris virilité masculine


Nous allons vous montrer tout ce que vous devez savoir sur le Tribulus terrestris: toutes les fonctions essentielles, ses effets, données et informations.

Tribulus terrestris est une herbe de l’Ayurveda qui est recommandé surtout pour la santé des hommes dont la vitalité et la virilité, et, plus précisément, plus assisté à la santé cardiovasculaire et urogénitale. C’est un supplément commun pour améliorer leurs propriétés des propriétés libido et booster de testostérone.

Sur le côté sexuel des choses, Le Tribulus semble être une libido enhancer relativement fiable, puissant chez le rat et l'homme, dans son étude, seul, a confirmé une augmentation sexuelle bien-être et de la fonction érectile. Même si on ne sait pas exactement comment Tribulus, Il est connu pour améliorer la densité des récepteurs des androgènes dans le cerveau (tissu musculaire non confirmées) qui peut améliorer la fonction des propriétés des androgènes sur la libido. Des preuves limitées suggèrent qu’il est faible mais efficace pour améliorer la fertilité.

Un composant spécifique, tribulosin, semble être assez puissant cardioprotecteur et est efficace dans la plage de 1-10 nM. Toujours pas testé dans les êtres vivants, mais c’est toujours une option très prometteuse.

Dans la recherche sur les animaux, les fruits de tribulus-éclai semblent protéger les organes (principalement le foie et les reins) dommages oxydatifs à raisonnablement à faible dose et aussi exercer des effets anti stress, confirmant l’état de tribulus terrestris comme un adaptogène .

Malgré la promesse de plus tôt comme un adaptogène et une libido Enhancer, études portant sur le tribulus en performance athlétique n’ont pas réussi à trouver des avantages. L’herbe semble être une herbe peut-être saine qui améliore la sexualité, mais avec un nombre limité d’utiliser pour la puissance et l’amélioration de la testostérone.

Ce que vous devez savoir de Tribulus Terrestris

Également connu sous le nom

Trib, Puncturevine, Protodioscine

De prendre en compte

Tribulus terrestris a un goût très défavorable ‘terrestre’ poussière

Comment prendre Tribulus Terrestris (la dose recommandée, Montants actives, autres détails)

Étant donné un extrait de la saponine 60%,une dose de 200-450 mg par jour est généralement utilisé pour l'amélioration de la libido et la sexualité. Si la recherche dans les rongeurs s'applique aux humains, ensuite, la dose devrait être 5 milligrammes par kilogramme de saponines Tribulus terrestris que ce serait comme si la dose optimale est corrélée avec une dose humaine de:

55 Mg de saponines (90 mg d’un extrait de 60%)
70 mg de saponines (120 mg d’un extrait de 60%)
90 saponines mg (150 mg d’un extrait de 60%)

Il l'a fait suggèrent que de faibles doses sont les meilleurs?. Dans le cas contraire extraire à l’aide d’un concentré, poudre de racine traditionnelle des doses de base sont de l’ordre de 5 à 6g tandis que les fruits sont de l’ordre de 2 à 3g.

Matrice des effets humains

Le matrice des effets humains analyse des études chez l’homme (à l’exception des études chez l’animal) qui vous dit que l'effet du tribulus terrestris, fournit à votre corps, et que ces effets sont forts.

 

GradeNiveau de preuve
ÀFait nouveau de recherche solide avec des essais cliniques en double aveugle et
BPlusieurs études où au moins deux sont en double-aveugle, contrôlées contre placebo
CDouble insu unique ou plusieurs études de cohorte
DÉtudes non contrôlées ou d’observation

 

Niveau de preuveEffetChangementGrandeur de la taille d’effetConsensus scientifiqueCommentaires
BTestostérone66%Chez les hommes en bonne santé, La testostérone n’est pas une supplémentation sous influence de Tribulus terrestris. Il peut y avoir une augmentation chez les hommes infertiles, mais cela est faible.
CMasse maigre100%Pas de preuves suffisantes pour soutenir une augmentation de la masse maigre associée avec le tribulus liées au placebo au cours d'un programme de formation.
CMasse grasse100%Il n'y a pas une grande influence est observée dans la masse de graisse avec le tribulus terrestris
CPuissance de sortie100%Il n’y avait aucune altération significative dans la production d’énergie associée à l’administration de suppléments de tribulus.
CHormone lutéinisante100%Sans influence sur l’hormone lutéinisante détectée par tribulus supplémentaire.
CFatigue50%L'exercice de la fatigue et de la vigueur n'est pas affectée par la supplémentation tribulus formés dans les hommes.
CPression artérielleMineur100%Il a été observé une diminution de la pression artérielle chez les patients hypertendus; preuve suffisante pour aborder l’efficacité chez les normotendus personnes.
CFréquence cardiaqueMineur100%Une diminution de la fréquence cardiaque a été observée chez les personnes traitées avec la supplémentation Tribulus.
CCholestérol totalMineur100%On observe une diminution des taux de cholestérol avec des suppléments de tribulus,
CDiurèseMineur100%3g de fruits ou d'un extrait à l'eau de celle-ci semble augmenter le volume total de l'urine après un mois de supplémentation avec autour 200 ml par jour.
CÉrectionsMineur100%Chez les hommes infertiles, une supplémentation en tribulus 6g racine semble augmenter la rigidité de l’érection et améliorer les performances, (réduire l'anxiété tout en retardant l'éjaculation et l'amélioration de … espectácular.
CLibidoMineur100%Il semble qu'il y a une augmentation de la fréquence des rapports sexuels et l'amélioration du bien-être sexuel est associé à l'administration de suppléments de 6 g de la base de la racine du Tribulus extrait.
CNumération des spermatozoïdes100%L’augmentation du nombre de spermatozoïdes Sîn tribulus n’a pas mieux que le placebo.
CLa qualité du sperme100%L’augmentation de la qualité du sperme Sîn tribulus 6g racine n’a pas mieux que le placebo chez les hommes infertiles.

Études exclues de l’examen

Confondu avec Murraya koenigii
Confondu avec N-Glucosamine, D-acetil-N-Glucosamine et Ecklonia bicyclis

– Vous serez aussi intéressé: Définir les abdominaux

– Vous serez aussi intéressé: Suppléments sportifs

Tribulus terrestris: Recherche scientifique

Table des matières:

  • Source et composition
    • Sources
    • Composition
    • Variabilité
    • Formulations

     

  • Pharmacologie
    • Distribution

     

  • Neurologie
    • Neurotransmission cholinergique
    • Appétit
    • Analgésie
    • Dépression
    • Symptômes de la ménopause

     

  • Santé cardiovasculaire
    • Tissu cardiaque
    • Pression artérielle
    • Plaquettes
    • Taux de cholestérol

     

  • Interactions avec le métabolisme du glucose
    • Absorption
    • Diabète
    • Adjuvants de diabétiques

     

  • Squelettique performance musculaire et exercice
    • Métabolisme du glucose
    • Puissance de sortie

     

  • Inflammation et immunologie
    • Macrophages

     

  • Interactions avec les hormones
    • Testostérone
    • Oestrogène

     

  • Interactions avec d’autres systèmes d’organe
    • Foie
    • Rein
    • Testicules
    • Prostate

     

  • Interactions avec la sexualité
    • Libido
    • Propriétés érectiles

     

  • Interactions avec l’esthétique
    • Cheveux
    • Peau

     

  • Toxicologie et sécurité
    • Générales
    • Études de cas
    • Reins

Source et la composition du Tribulus terrestris

1.1. Sources

Tribulus terrestris (famille Zygophyllaceae) C’est une herbacée annuelle fin répandue en Chine, Asie de l’est, et il s’étend aussi en Asie occidentale et Europe du Sud. Les fruits de cette plante ont été utilisés en médecine traditionnelle chinoise pour le traitement des problèmes oculaires, œdème, distension abdominale, hypertension artérielle et les maladies cardiovasculaires, Alors que dans l’Inde, utilisation en médecine ayurvédique était dans le but de l’impuissance, manque d'appétit, ictère, les troubles génito-urinaires et maladies cardiovasculaires. En médecine ayurvédique, Tribulus terrestris est connu comme Gokshura ou Chhota Gokshura pour le traitement des maux de dos, sciatique, inflammation du pelvis et de la région sacrale, toux sèche, affections des voies respiratoires; qui est connu pour être interchangeable avec Pedalium Murex dans le but de gokshura.

Tribulus est une plante utilisée en médecine traditionnelle chinoise et ayurvédique pour la santé liés à cardiovasculaire de plus fins, virilité et la santé urogénitale

Le tribulus genres s’étend à 25 espèces dont 12 ils sont au Moyen-Orient.

Autres espèces de la tribulus genre qui servent parfois à la supplémentation en, y compris pentandrus (Il a plus de kaempférol dans son profil de flavonoïdes, Tandis que terrestris a quercétine plus ; pentandrus a aussi Tricin-7 – cas comme unique componnet) et cette alatus possède également des médicaments tels que les glycosides spirostan, furostane et cholestane et participe à la testostérone augmente semblable à Pedalium murex mais pas de tribulus terrestris.

Tribulus terrestris est l’une des rares espèces de la tribulus genres et espèces complétée plus souvent

1.2. Composition

Les principaux composants de l’extrait de tribulus terrestris comprennent:

  • Communément considéré comme le principal Protodioscine bioactif et peut comprendre jusqu'à la 45% de l’extrait sec de Tribulus terrestris (excluant le macronutrientes et le poids de l’eau)
  • Pseudoprotodioscin Dioscin et diosgénine (0,031% dans les racines (poids humide); 0,065% dans la tige; 0,16% dans les parties aériennes, et 0,095% au total)
  • Tribulosin (tigogenina 3-O-I ²-d-xilopiranosil (1â € « 2) – {J’ai ²-d-xilopiranosil (1â €"3)}-I²-d-glucopyranosyl(1â €"4)-{Al - rhamnopyrannosyl(1â €"2)}-I²-d-galactopyranoside ), un vagin de stéroïdes, spirale [14] [16]
  • Hecogenin-3-O-I ²-d-glucopyranosyl (1 un † ‘4)-J’ai ²-d-galactopiranosido
  • Les saponines tapez Gitogenin appelé Protodibestin et tribestin
  • Saponines spirostanol et furostanol sulfatés (seulement bulgare) et des saponines spirstanol et furostanol générales
  • acide di-p-coumaroylquinic et 4, 5-di-p – Acide CIS-coumaroylquinic
  • Une protéine de 60 kDa antilithiatic
  • Vitamine C en 909mg / 100g (0,9%)

Les fruits de la plante Tribulus (Tribulus terrestris Fructi) contiennent des:

  • -Sur la base des médicaments tels que les saponines de furostanol A terrestroside, B, ainsi que terrestrinin B, terrestroneoside A et chloromaloside et ces glycosides de molécules, y compris tribufuroside C
  • Spirostan base de saponines stéroïdiennes
  • Tribulusamides AD
  • Terrestramide
  • Glycosides de pregnane

La racine contient des composés phénoliques dans environ 178,57 mg / g dans l’extrait à l’eau (17,8%) et 114,28 mg / g dans l’éthanol (11,4%) avec le composant encore flavonoïde 10 mg / g et 5 mg / g, respectivement.

Fois le fruit et la racine de la plante elle-même semble contenir une variété de composés qui sont plus ou moins basé sur un squelette de stéroïdes, saponines stéroïdiennes

Tribulus Trerrestris science - Composition

Tribulus Trerrestris science – Composition

1.3. Variabilité

Protodioscine, considéré comme le bâtiment composé de muscle actif (demande plus fortement commercialisé Tribulus ‘), est le plus élevé en Turquie (Ankara), Bulgare (Hirsut de Haskovo) et Macédoine (Bogdanzi glabr) respectivement. Ces trois espèces ont plus du double de toutes les autres espèces.

La composition chimique de la plante semble varier d’une région de croissance, avec tribulus vietnamien et l’Inde n’a pas les tribestin et prototribestin (type de gitogeninic) et a les plus hauts niveaux de tribulosin, autour de 50 À 150 fois plus que les espèces avant mentionnés.

Une grande partie de la littérature concentre sur les Bulgares extraits, Origine chinoise et indienne; Ce qui montre la problématique si la teneur en tribestin ou Protodioscine est des composants actifs.

Bien que le Tribulus région de culture semble influencer les composantes, la principale différence est que cultivé en Europe-Moyen Orient et Asie de l’Ouest qui a une teneur plus élevée de Protodioscine qui pousse en Asie orientale et d’Océanie qui tend à avoir une tribuloin de contenu plus élevé et pas gitogenic saponines

Mis à part les différences numériques de la 6 composés précédents, Bulgarian Tribulus est le seul Résumé de sulfatados propre spirostanol et furostanol saponins [18] et tribulus chinois semble être le seul composé avec bague mixte cis A / (B) leurs saponines.

1.4. Formulations

Le Tribulus terrestris est parfois combiné avec Boerhaavia diffusa comme une formulation appelé Unex.

Lorsqu’il est combiné avec l’algue Ecklonia bicyclis (80 mg), D-Glucosamine et n-acétyl-D-glucosamine (100 mg), combinaison de 100 mg de Tribulus appelée Tradamixina.

Pharmacologie avec Tribulus terrestris

2.1. Distribution

Extrait de l’ingestion orale de hydroalcoolique 50 mg/kg de Tribulus terrestris (45,84% Protodioscine) pendant huit semaines chez le rat a été observés pour augmenter les concentrations dans le tissu rénal par 49ng / g (rats sains) et 9NG / g (rats diabétiques) qu’il est en corrélation avec les taux sériques de 170ng et 6ng/mL.

Neurologie avec Tribulus terrestris

3.1. Neurotransmission cholinergique

Tribulus terrestris n’a pas inhibé l’acétylcholinestérase en 10aμg/mL et très faiblement inhibée à 1 mg/mL (37,89 À ± 0,77), Pendant cet intervalle de concentration a été capable d’inhiber la butyrylcholinestérase par 17,06 + / -0,55% (10Aμg/mL) et 78,32 + / -1,27% (1mg/ml).

Techniquement, vous pouvez interagir avec le métabolisme de l’acétylcholine, mais cela n’a pas été démontré dans un modèle vivant et ne semble pas être trop puissant dans les concentrations prévues d’être vu dans le sang et le cerveau

3.2. Appétit

Une étude chez les rats pour étudier aphrodisia et doses de 2,5 mg, extrait de tribulus terrestris 5 mg/kg et 10 mg/kg a été observé des augmentations de poids dans tous les groupes avec le poids corporel 5 mg/kg mieux répondre; Cette étude n’était pas prise alimentaire specfically.

Dans un modèle de rat de stress chronique gérable (induit la dépression), 750-2,250 mg / un extrait de tribulus terrestris kg (80% Saponines) Il a su préserver la diminution de l’appétit.

Ne semble pas être l’augmentation de l’appétit dans a souligné rats et il peut y avoir quelques inhernetly; vous avez besoin de davantage de recherches afin d’évaluer adéquatement les exigences traditionnelles de l’augmentation de l’appétit

3.3. Analgésie

Au moins une étude a indiqué que Tribulus peut posséder des propriétés de la douleur (Selon l’utilisation traditionnelle en Iran et les régions avoisinantes). Cette étude sur des souris soumises à des tests chimiques et thermiques de la douleur (formol et le retrait de la queue, respectivement ) et même si il a été testé à des doses différentes (50, 100, 200, 400, et 800 mg/kg) un extrait de Tribulus terrestris extrait injection 100 mg/kg a semblé être plus puissants et ont tendance à être moins 2,5 mg de morphine pour soulager la douleur encore plus que l’aspirine 300 mg/kg;. le mécanisme d’action n’est pas médié par les récepteurs opioïdes

Chez les rats diabétiques, 100-300mg/kg d’un extrait de l’eau pendant huit semaines est capable d’empêcher l’hyperalgésie induite par le diabète (plus de sensibilité à la douleur) thermique et chimique des tests avec une puissance comparable à la prégabaline 100 mg/kg.

Tribulus terrestris extraits semblent être très efficace dans la réduction de la perception de la douleur en réponse à des produits chimiques et des tests de douleur de chaleur, avec une puissance comparable à quelques références de médicaments

3.4. Dépression

Dans la donnée stress chronique induite par la dépression 375-2,250 mg / terrestris de tribulus kg (80% Saponines) effets anti stress la dose avec la plus haute dose-dépendante normaliser pleinement l’augmentation de la corticostérone observée, hormone corticotrope, et le facteur corticotropin-releasing. 750mg/kg était aussi efficace que la dose clinique de fluoxétine (1.8mg/kg).

Comprimés de Ghana (Tribulus, Tinospora cordifolia et Emblica officinalis ) à 260 mg/kg, en corrélation avec une dose humaine 2g, semble avoir des effets antidépresseurs et anxiolytiques, Bien qu’à un niveau plus faible que le diazépam de médicament de référence (2mg/kg) et l’imipramine (5mg / kg).

Tribulus terrestris semble avoir des effets antidépresseurs chez les rats stressés, ce qui laisse supposer que vous c’est une herbe adaptogène. La puissance est respectable, mais elle nécessite des doses très élevées de l’être

3.5. Symptômes de la ménopause

Une étude a signalé (indirectement par l’intermédiaire de cet examen, n’est pas en ligne ) l’utilisation du tribulus terrestris a été associée aux améliorations dans les symptômes de la ménopause dans un 98% le groupe de recherche en dépit du fait qu’il avait un conflit d’intérêts potentiel .

Aphrodisiaques / les effets adaptogènes supposé qu’elles doivent obtenir pour les femmes, mais ce n’est pas du tout un problème bien étudié

La santé cardiovasculaire avec le Tribulus terrestris

4.1. Tissu cardiaque

Les saponines Terrestis Tribulus (100 mg / L) ils sont capables de réduire la taille de l’infarctus du myocarde dans les coeurs exposés à l’ischémie / reperfusion et oxydation in vitro, C’est en raison du contenu de tribulosin (réduit la taille de l’infarctus du 20,24 À 30,32% contrôler avec 1-100 nM) d’une manière qui a été supprimé par Pkciμ bloc ou ERK signalisation dans 10 nM; les deux la route des Pkciμ et ERK signalisation sont déjà impliqués dans l’apoptose des cardiomyocytes, On croit que tribulosin exerce un effet anti-apoptotique direct (plus précisément, Grâce à l’activation de ERK ensuite être transloqué Pkciμ ).

Autres saponines peuvent avoir des effets cardioprotecteurs, comme hecogenin-3-O-I ²-d-glucopyranosyl (1 un † ‘4)-J’ai ²-d-galactopiranosido (30-100J’ai ¼ g / ml) par le biais de l’activation de Pkciμ tout en sont significativement plus faibles que les tribulosin de le faire.

En raison de l’activation d’epsilon de protéine kinase C (PKCIΜ), tribulosin peuvent protéger les cellules de coeur de la mort cellulaire. Cela se produit à une concentration significativement plus faible et il est probablement à la supplémentation orale de saponines de Tribulus terrestris

Chez les hypertendus, les humains étant donné 3g de fruits tribulus ou d’un extrait de l’eau même, supplémentation de quatre semaines était suffisant pour une légère réduction de la fréquence cardiaque.

4.2. Pression artérielle

Tribulus terrestris semblent avoir des propriétés inhibitrices in vitro de ACE en 0,33 mg/mL 50-56% avec extrait à l’eau (17-37% dans l’éthanol et 11-28% acétone) avec plus de puissance dans les parties aériennes des fruits. Chez le rat (2Hypertendus R1C), 10mg/kg d’extrait des fruits lyophilisés semble réduire la pression artérielle et corrects niveaux plus élevés que la normale de l’ACE.

En bonne santé chez le rat, Tribulus terrestris 2,5 à 10 mg/kg semble augmenter le sang pression de manière dose-dépendante (6-11%) Pendant l’érection, mais quand les rats n’étaient pas sexuellement stimulée par aucune différence.

Tribulus peut réduire la pression artérielle par le biais des reins (un diurétique et / ou effet protecteur) ou par l’intermédiaire de l’inhibition de l’ECA, et bien qu'il ne devrait pas influencer la pression artérielle chez les personnes qui sont normaux peuvent augmenter le pic de la pression artérielle dans l'induit l'érection.

Chez les humains atteints d’hypertension, Extrait de Tribulus terrestris donnés 2 g de tous les fruits d’un extrait de l’eau même pendant quatre semaines, a observé une réduction significative dans la pression artérielle systolique (4-4,3%) a augmenté à une semaine 9.6 À 10.7% Après quatre semaines; pression artérielle diastolique a été réduite en 7.4 jusqu'à 8.1% Après quatre semaines. Cette étude devrait être abordée avec prudence, Étant donné que le groupe d’intervention était significativement plus élevé de pression artérielle au début de l’étude qui pourrait avoir exacerbé les résultats.

Comme la réduction de la pression artérielle a été associée à une augmentation de la production d’urine, Il est, toutefois, que les bénéfices observés étaient secondaires par rapport aux reins.

Il semble réduire la pression artérielle chez les humains hypertendus, et alors que l'étude seule est incroyablement prometteur, plus de recherche doit être présentée afin de déterminer la puissance

4.3. Plaquettes

Pterocarpus Tribulus composés phénoliques ont été observés pour inhiber l’agrégation plaquettaire induite par la thrombine dans une manière dépendante de la concentration entre 0, 5-50aμg/mL (40-70%) et inhibé en sang l’agrégation des plaquettes entre 3-30%. Le principal bioactifs pour cet effet n’a pas délimité, certainement si cela s’applique au tribulus terrestris.

Tribulus terrestris a été trouvé pour inhiber l’agrégation plaquettaire induite par l’adrénaline - avec une valeur de 970aμg/mL CI50.

Tribulus terrestris a faible effet antiplaquettaire et probablement pas pertinent, Bien que l’espèce de pterocarpus semble être assez forte. Elles sont mesurées en différents agrégateurs, Cependant, et il n’est pas certain si le tribulus terrestris a un rôle dans la coagulation sanguine ou non

4.4. Taux de cholestérol

Une réduction du cholestérol total a été observée avec les fruits de Tribulus terrestris ou un extrait de l’eau de ces, en 3g par jour pendant quatre semaines, Il a atteint 9,49 À 10,23% à la fin de l’étude (placebo vers le bas 2,14%).

Réduction possible des chose de cholestérol total de poursuivre l’enquête

Interaction avec le métabolisme du glucose avec Tribulus terrestris

5.1. Absorption

Les graines de Tribulus terrestris semblent inhiber j’ai ±-amylase pancréatique avec un CI 50 511aμg/ml, ce qui était moins efficace que l’extraction à l’isopropanol de curcuma (160ng/mL) et l’extrait de l’acétone (7.4Aμg/mL). Les concentrations de 0,1 -10les saponines isolées mg/mL ont été observés pour inhiber l’activité de cette enzyme par 20,83 À 52,62% in vitro et pas il semble également être un potentiel inhibiteur contre je ±-glucosidase.

Chez le rat, 100Les saponines de tribulus terrestris mg/kg est capable d’environ la moitié de l’augmentation du glucose dans le sang d’une épreuve d’hyperglycémie provoquée par voie orale de saccharose; Il n’a pas pu influencer l’absorption de glucose.

Il peut inhiber l’activité enzymatique de l’amylase pancréatique et quelques autres enzymes, et bien qu’il ne semble pas être l’herbe plus puissant, pour ce faire, Cela peut être biologiquement pertinente

J'AIME CE QUE JE VOIS

5.2. Diabète

Une étude à l’aide de 2 g/kg de Tribulus Terrestris sur un modèle de diabète induit par la streptozotocine a souligné que 10 mg/kg dans la normalisation de sérique des enzymes hépatiques a été aussi efficace que le glibenclamide (AST) et plus efficaces dans la normalisation de l’ALT et de la créatinine sérique. Cela peut avoir été secondaire par rapport à la prévention des dommages au foie, telles qu’évaluées par l’examen histologique.

Chez les rats diabétiques, 50mg/kg d’extrait hydroalcoolique (45,84% Saponines) pendant huit semaines, il est capable d’améliorer les niveaux d’insuline dans le sérum d’une puissance comparable à 6 mg/kg Olmesartan et légèrement moins efficace que glimepiride 1 mg/kg.

Il semble conférer des effets antidiabétiques, en particulier une augmentation de l'insuline (normalement réprimée dans ces modèles de diabète). Des mécanismes qui ne sont pas encore connus.

5.3. Adjuvants de diabétiques

Tribulus terrestris extrait semble avoir un potentiel inhibiteur de l’aldose réductase du rat (IC 50 348-444aμg/ml) et polyphénol redutase (IC 50 439-705aμg/ml) avec l’extrait de l’eau a tendance à être plus puissant que les extraits de l’éthanol et le chloroforme. Ce potentiel inhibiteur était plus faible que les autres plantes testées de Tinospora cordifolia (IC 50 176Aμg/mL), Basilic sacré (IC 50 280Aμg/mL) et morinda cetrifolia (IC 50 132Aμg/mL), ainsi que la quercétine de l’étalon de référence (IC 50 82Aμg/mL) dans l’aldose réductase.

Tribulus terrestris semble avoir un potentiel d’inhiber l’aldose réductase, qui ne semble pas être trop puissant par rapport à d’autres herbes

Chez les rats diabétiques, supplémentation de 50 mg/kg d’extrait hydroalcoolique est capable d’améliorer la fonction rénale évaluée par le taux de filtration glomérulaire.

Vous pouvez améliorer la fonction rénale chez les rats diabétiques (néphropathie diabétique)

Le muscle squelettique et la performance physique avec Tribulus terrestris

6.1. Métabolisme du glucose

Au moins chez les rats diabétiques, la prise orale de 50 mg/kg d’extrait hydroalcoolique de tribulus terrestris pendant huit semaines n’a pas pu modifier la concentration GLUT2 et GLUT4 dans le muscle soléaire.

Ne semble pas modifier l’absorption du glucose dans le muscle squelettique, Bien que ce n’est pas un thème bien documenté

6.2. Puissance de sortie

Des êtres humains, complétant le tribulus terrestris, les mâles de résistance formés à l’aide de supplémentation à 3,21 mg/kg de poids corporel (45% Saponines) pendant huit semaines ne pourrait pas connaître une augmentation de la production d’énergie et d’un extrait normalisé à la supplémentation en 450 mg (60% Saponines) échoué de la même façon dans l’élite cinq semaines rugbymen.

La preuve humaine limitée réalisée chez des sujets humains bien formés, suppléments aux doses recommandées pour la production d’énergie et (et au-dessus les doses recommandées pour l’amélioration de la libido) Il a échoué deux fois améliorer la puissance de sortie

Inflammation et immunologie avec Tribulus terrestris

7.1. Macrophages

Tribulus terrestris semble être capable d’inhiber l’induction de la COX-2 dans les macrophages stimulés avec LPS avec 86.9% suppression en 10aμg/mL ont été moins suppression d’iNOS (16,9%).

Peut-être des effets anti-inflammatoires pertinents qui devraient être étudiées plus à fond

Interactions avec les hormones

8.1. Testostérone

Un extrait de tribulus terrestris (Protodioscine bulgare, par conséquent plus élevé) Il semble être en mesure d’augmenter le récepteur des androgènes (AR) Immunoréactivité dans l’hypothalamus de rat (en particulier, NPOV) Quand étant distribué au cours de 5 mg/kg en poids pendant 8 semaines, l'augmentation de 162.67 + / – 14,73 ARS à 383,17 + / -15,73 ARs (58%) ce qui suggère qu’ils peuvent altérer l’androgène signaling. Il y avait aussi une augmentation significative dans les neurones exprimant NADPH-d dans un 67%, penser que le Tribulus peut accroître l’oxyde nitrique synthétase (NOUS) et pas ultérieurs comme immunostaining production de NADPH-d peut-être être des biomarqueurs pour l’activité des États-Unis.

L’expression du récepteur des androgènes peut être augmentée dans le cerveau, peut-être en relation avec l’amélioration des effets de la libido

Lors des tests d’effets androgéniques de Tribulus terrestris extrait indépendante des niveaux de testostérone dans le sérum, une étude chez des rats en mesurant le poids de la prostate de rats soumis à 11, 42, et l’extrait de Tribulus terrestris extrait de 110 mg/kg (11,42% Protodioscine) avec la dose la plus faible de la corrélation du Tribulus extrait 750 mg dans un humain de 70kg a fait observer que, plus de 28 jours de puissance, En plus d’être testoterone sérum poids prostatique touchés a été affectée à toutes les doses qui ne suggèrent aucune activité androgénique intrinsèque.

Il ne semble pas être une supplémentation directe avec effet androgène Tribulus (augmentation de la testostérone-indépendant)

Lors de tests in vitro, un extrait de tribulus terrestris ne semble pas significativement inhibent l’enzyme 5i ±-réductase.

Vous ne pouvez pas interagir avec la 5i ±-réductase, enzyme

En regardant des interventions, maintenant, qui montrent une augmentation de testostérone qui comprend une injection de primates non humains dans la Protodioscine isolé de la circulation (7.5mg/kg) qui se traduit par une augmentation de la 52% aiguë revient aux valeurs de base de 90 à 180 après injection. Cette même étude a noté que 8 semaines d’administration de 5-10 mg/kg chez les rats et les lapins a entraîné une augmentation en dihydrotestostérone (DHT) chez le lapin (Testostérone augmente statistiquement non significative) et la testostérone de rats castrés augmente dans un 25% et une autre étude utilisant des rats exclusivement sexuellement inactifs (ceux qui ont été précédemment montrent de moins à s'accoupler avec des femelles réceptives ) Il a noté une augmentation du taux de testostérone 2.4 + / -0.03ng/mL à 3.12 + / -0.06 et 3.72 + /-0.06NG / m (30% et 55% augmenter) avec extrait de fruit de 50 mg/kg et 100 mg/kg, respectivement. Une autre étude utilisant des rats sains a été observée, tout d’un coup, une augmentation de testostérone avec le contrôle des drogues (Viagra en 0,71 mg/kg) fruits de Tribulus et 100 mg/kg, mais ne révèle ne pas les gains de masse.

Chez l’homme, le tribulus terrestris bulgare d'origine a été montré pour avoir aucune influence sur la testostérone totale ou niveaux de l'hormone lutéinisante lorsqu'il est complété avec des hommes en bonne santé de 200 mg par jour, avec une teneur en saponine 60%. Cela ne semble pas influer sur les niveaux de testostérone chez les femelles à 450 mg (sous des études de cas) et lorsque 450 mg de Tribulus être administré par le poids chez les hommes et les joueurs de rugby pour un maximum de 5 semaines n’enregistre pas une augmentation significative de la testostérone.

Il est à noter que sur la base de la superficie des conversions corps la dose orale de 450 mg de Tribulus équivaut à 30,94 mg/kg dans les études chez les rats, si l'on suppose un être humain 200 livres. Des études antérieures avec des extraits de fruits secs de Tribulus,une augmentation notable de la testostérone avec le poids du corps 50-100mg/kg chez le rat, qui est en corrélation avec une 200 livres alimentation humaine 727mg - 1 45 g de fruits Tribulus.

Des études chez l’humain ont démontré augmentation de testostérone associée à l’administration de suppléments de Tribulus, Cependant, ils sont confondus avec coingesta d’autres nutriments et celui qui utilise 6 g d’extrait de racine de Tribulus terrestris lui-même au cours de 60 jours dans les mâles infertiles a été observé une tendance à l'augmentation de la testostérone (non significative) pour atteindre 16,3%. Ceci est similaire à la première étude utilisant une formulation connue comme Tribestan, où nous avons observé une augmentation du taux de testostérone chez les mâles impuissants béliers et suggère que le seul rôle de tribulus terrestris peut avoir dans l'augmentation de la testostérone d'une normalisation des lésions testiculaires chez les patients impuissants.

Regardez quand essai chez les humains et les animaux, Il y a preuve sporadique suggérant une augmentation de testostérone avec cette plante chez les rongeurs, mais a échoué à plusieurs reprises augmenter la testostérone chez l’homme. Peut être une faible augmentation de testostérone chez les hommes infertiles, mais il faut explorer davantage

8.2. Oestrogène

Une étude chez le rat à l’aide de rats femelles et évaluer le potentiel intrinsèque oestrogéniques dans Tribulus Terrestris n’a pas trouvé un effet significatif d’extraits de 11, 42, et où la dose la plus faible est en corrélation avec un apport oral de 110 mg/kg de poids corporel 750 mg. pour un être humain de 70 kg.

Il n’y a actuellement aucune preuve pour étayer les changements dans le métabolisme de la supplémentation en tribulus terrestris oestrogène

Interactions de Tribulus terrestris avec d’autres systèmes d’organe

9.1. Foie

Un modèle de la toxicité du cadmium de rat, 5mg/kg d’un extrait éthanolique de Tribulus terrestris pour six semaines semble normaliser complètement les changements dans les paramètres de l’oxydation avec une puissance similaire à 75 mg/kg de vitamine E et atténue les changements dans le contenu des enzymes et des protéines du foie (puissance un peu moins que la vitamine E). Cet effet protecteur s’étend aux autres minéraux, comme le mercure (6mg/kg de l’extrait du fruit méthanolique chez la souris).

Dans un modèle in vitro de la toxicité induite par la Tacrine dans fruits de tribulus terrestris Tribulusimide d (10-20AΜM; CE50 13.46 + /-0.2AΜM) et quercétine-3-O-I ²-D-glucopyranosyl -(1À † ‘6) -J’ai ²-D-glucopyranoside (20-40AΜM; CE50 de 7,06 + / -0,7 AΜM) avec une puissance comparable à silybine dans 100aμm; Terrestiamide confirmé inactifs et de Tribulusimides A et B, ils ont prouvé être hepatoprotective dans un autre endroit qui est, Toutefois, cette classe de lignanamide est responsable de la complexe.

Tribulus terrestris semble avoir des effets protecteurs sur le foie, qui sont plus puissants que la vitamine E quand Regardez antioxydants changements contre minérale et un peu plus de toxicité faible ou comparable quand on regarde en enzymes de foie et des dommages cellulaires

Les effets anti-inflammatoires ont été observées avec l’extrait aqueux de Tribulus terrestris extrait in vitro, où était la Suppression de la croissance de cellules HepG2 (et aucun effet sur la croissance cellulaire normale) et qui sont considérés comme secondaires pour augmenter 2ème BI contenu ± et réduire le contenu de la norme NF- , le premier d'entre eux semble être par le biais de l’inhibition de la kinase ± BI 2ème (Bien qu’il n’a pas influencé l’union de la sous-unité de ² de IKK-i, Il s’agissait généralement NF-kB).

9.2. Rein

Un modèle de rat de la toxicité du cadmium, Tribulus terrestris extrait éthanolique 5 oral mg/kg sur une période de six semaines est capable de normaliser pleinement les paramètres oxydatifs (Enzymes SRTB et antioxydant) et de réduire considérablement l’accumulation de cadmium dans les reins, puissance équivaut à 75 mg/kg de vitamine E . Cet effet protecteur s’étend à des souris, où la toxicité du mercure à 6 mg/kg d’un méthanol de tribulus terrestris fruit extract

Dans les études sur des rongeurs ont été de la toxicité, de l'expérimental, de métaux lourds, Tribulus semble être très protecteur avec une puissance supérieure à la vitamine E sur la base du poids. Cela produit à une faible assez concentration qui s’applique sans doute à la supplémentation chez les humains

Une étude de cas de la surconsommation de tribulus terrestris (2Un produit de tribulus l d’eau pour le traitement des calculs rénaux) Elle a abouti à la néphrotoxicité, c’était dans un environnement clinique. Même si on a fait valoir que le produit en question pourrait avoir été contaminé par des bactéries (les symptômes sont semblables) une étude ultérieure réalisée chez des rats diabétiques, donné un hydroalcoolique extrait de tribulus terrestris à 50 mg/kg (45.84% Saponines) lésions histologiques rapporté tubule distal et collecte les tubules, alors que la fonction glomérulaire et le cortex rénal semblait pas affecté. Cette étude a également signalé des improvemetns sur les symptômes du diabète et une augmentation du taux de filtration glomérulaire, si vous n'êtes pas sûr si ce ‘toxicité’ relève de la fonction rénale.

Bien que la toxicité rénale possible encore ne peut être exclue, il semble ne pas être de trop de souci, depuis l'étude de cas a omis de mettre le lien de causalité sur l'herbe et sur l'intervention de la rat solitaire aussi observé des améliorations dans la fonction du rein avec l'histologie ‘modifié’

Une protéine de 60 kDa qui est tribulus terrestris semble être capable de dissoudre les calculs rénaux avec une puissance comparable à l’oxalate de calcium Cystone vitro. Une eau de base de leur fruit de tribulus terrestris extrait également voir la cette propriété, 25-100aμg/ml causant 71% l’inhibition de la nucléation d’oxalate de calcium in vitro alors qu’il montre la dépendance de dose en empêchant la croissance de la pierre de 25aμg/mL (18%) et 1.000 Aμg / ml (170%) avec 50-200aμg/mL entraîne une inhibition de la 65-70%. Un des avantages de tribulus terrestris croit que c’est parce que les flavonoïdes qui inhibent la synthèse d’oxalate, comme la quercétine (inhibition non compétitive de l’oxydase du glycolate avec un CI 50 0. 5aμm) et kaempférol (en concurrence avec un CI 50 0. 3aμm) .

Au-delà de la réduction de la croissance de la pierre, dommage cellulaire induite par l’oxalate de calcium a été significativement réduite par 10-50aμg/mL d’eau de fruits et extraits protéiques propre.

Lorsque le Tribulus terrestris est utilisé chez les rats, que montré des effets protecteurs dose-dépendante avec plus de puissance dans l'extrait éthanolique et quand Únex est utilisé (une formule de combinaison de Tribulus terrestris et j diffusa ) dans un modèle de rat induite par l'éthylène glycol calculs rénaux, l’ingestion orale de 200 mg/kg est capable de réduire la formation de calculs dans les reins avec une puissance comparable à Cystone 750 mg/kg (400mg/kg Unex semble être légèrement moins puissant).

Tribulus terrestris semble être en mesure de réduire la formation de calculs biliaires in vitro (plus précisément les pierres d’oxalate calcique) Cela peut être dû à plusieurs composants. Il a prouvé son efficacité chez les rongeurs, et lorsqu’il est combiné avec une autre herbe connue sous le nom j diffusa semble assez puissant

Dans une étude chez l’humain ce qui donne 3 g de tribulus terrestris extrait de fruit ou d’un extrait de la même eau, les deux interventions ont été efficaces pour augmenter la production d’urine par 200 ml par jour lorsque complété par un mois.

Tribulus constituants solubles dans de l’eau semblent avoir des propriétés diurétiques chez les humains

9.3. Testicules

5Tribulus terrestris en rat mg/kg est capable d’attenute la toxicité testiculaire induite par le cadmium précédemment connecté, mais avec une puissance de moins de 75 mg/kg de vitamine E .

Il semble avoir des antioxydants en général et de minéraux effets dans les testicules de chélation avec des doses orales respectable

11terrestris de tribulus mg/kg chez les porcs sauvages (équivalent humain 750mg dans 70 kg de poids corporel) semble augmenter volume séminal, Bien que 42-110 mg/kg n’a pas été associée à une augmentation.

Chez le rat, 50-100mg/kg de fruit semble s’accroître le nombre de spermatozoïdes par 25,8 À 32,2% plus de 28 jours de supplémentation.

Masse testiculaire peut être augmentée avec triblus sans supplémentation de changements anormaux sur l’examen histologique.

Chez les humains avec oligozoospermie (faible numération des spermatozoïdes), Tribulus terrestris supplémentation à 6 g d’extrait par jour pendant deux mois est capable d’améliorer leur comte de motilité et de sperme, Bien que le degré d’augmentation n’était pas significativement plu de placebo.

9.4. Prostate

Hyperplasie bénigne de la prostate (BPN) C’est une condition qui n’est pas dangereux en soi, mais il peut être le signe d'une pathologie de la maladie et conduit à des maladies plus graves telles que le cancer de la prostate et peut être associée à la détérioration de la qualité de la vie d'un homme ou d'interférer avec le taux de flux urinaire. Les remèdes en vente libre actuels plus prometteurs pour IPN sont ortie avec certaine efficacité observée avec Saw Palmetto .

Tribulus a été étudié pour ses bienfaits sur FPN, Bien que cette étude a utilisé une combinaison de Tribulus Terrestris supplément Murraya koenigii. Malgré le fait que seulement avec 12 -semaine, le supplément de combinaison a réussi à réduire les symptômes du score IPSS de 17 À 9, n’était pas significativement différente de l’efficacité de tamsulosine 400 réduction de symptôme IPSS MCG 14-8; la combinaison d’herbes réduit le volume de la prostate de 33,5 mL à 31,6 ml (réduction de la 5,6%) et était statistiquement significative, Alors que la réduction des 3,4% Sîn tamsulosine n’atteignait pas la signification. Cette étude a été critiquée pour son utilisation de tamsulosine générique (et il n’y a donc aucun contrôle pour active s’élève de tamsulosine) combinée à l’absence de groupe placebo.

Une autre confusion possible à la recherche précédente est que les symptômes SCLI incluent l’écoulement de l’urine, parfois, comme l’hyperplasie bénigne de la prostate peut réduire le débit d’eau. Tribulus semble avoir des propriétés diurétiques, Bien que cette étude a utilisé beaucoup de Tribulus où 5 g/kg chez le cobaye était aussi efficace que le furosémide.

Peut-être bénéfique pour l’hyperplasie bénigne de la prostate, mais les preuves sont limitées et il n'existe pas de mécanismes qui sont connus

Interactions de Tribulus terrestris avec la sexualité

10.1. Libido

Une étude menée dans les verrats fertiles avec la thérapie de combinaison de tribulus terrestris, Eurycoma Longifolia Jack et Leuzea carthamoides a noté que l’administration par voie orale 11 mg/kg (en corrélation avec une dose orale de 750 mg. pour un être humain de 70 kg) augmenté de montage de comportement dans un 20% et augmenter le volume séminal, des doses plus élevées (42mg/kg et 110 mg/kg) ils ont été unaffective.

Plusieurs autres modèles animaux confirment les effets aphrodisiaques, y compris les écrous extrait lyophilisé à 50 mg/kg et 100 mg/kg chez les mâles sexuellement inactives des rats, qui a souligné l’augmentation dose-dépendante de tous les paramètres de la sexualité et la fonction du pénis augmente avec une administration prolongée. Admission de Tribulus à faibles doses de 2,5, 5, et 10 mg/kg pendant une période de 8 semaines a été associée à la diminution de la latence du montage, l’intromission et éjaculation au moment qui améliore l’interférence de montage et de la fréquence; avec 5 mg/kg et 10 mg/kg de puissance égale et chez les rats castrés Tribulus semble être légèrement moins efficace à 5 mg/kg, qui étaient toutes les deux semaines des injections de testostérone sur l’induction de cypionate aphrodisia, mais les deux groupes ont été inférieures de contrôle non castré tandis qu’une autre étude comparant le Tribulus Terrestris contre Sildenafil Citrate (Viagra) chez des rats normaux sexuellement à des doses de 100 mg/kg de poids corporel et de 0,71 mg/kg, respectivement, ils ont trouvé cette différence significative entre les deux groupes, il n’y avait aucune, Étant donné que les deux étaient plus efficaces que le contrôle de l’induction d’aphrodisia avec une efficacité similaire.

Chez les hommes avec une faible numération des spermatozoïdes, racine des suppléments de tribulus est associée à 6g amélioré significativement plus élevés en matière de santé sexuelle (évaluées au moyen de l’enquête) par 49,38%, qui était supérieur à un placebo (27,80%).

10.2. Propriétés érectiles

Dans le corps caverneux du lapin in vitro, extrait de fruit de Tribulus terrestris (gel extrait sec aqueux) en 0, 25-4 mg/ml est capable d’induire la relaxation dans le tissu précontracté d’une manière dose-dépendante et est indépendante du métabolisme de l’oxyde nitrique (pas inhibée par L-NAME ou le bleu de méthylène), métabolisme des prostaglandines (indométhacine inefficace), et indépendante des canaux potassiques (4-Glibenclamide AP et ineffectve). Changements dans le camp et le GMPc ne pouvaient également pas expliquer les effets observés.

D'un autre côté, un mélange de tribulus terrestris et cornus officinalis (Ce dernier ouvrage par le métabolisme de l’oxyde nitrique) a été souligné que le tribulus est plus efficace que tous les mélanges de deux herbes et le mélange n'était pas plus proeréctil après l'ingestion orale que le tribulus seulement.

Une augmentation des propriétés érectiles ont été observés chez des lapins recevant 2.5-100 mg/kg d’extrait de Tribulus fruit pendant un mois et cet intervalle posologique a été signalé à améliorer l’efficacité des molécules de signalisation pro-dysfonctions (l’acétylcholine ou la stimulation électrique) molécules de signalisation sans affecter l’anti-erectil. Protodioscine par lui-même en inefficace et cette même gamme de doses chez des rats semble augmenter la pression intracaverneuse (ICP) du pénis par 17 À 43% (une plus grande efficacité à 5 mg/kg ) Pendant l’érection.

Tribulus terrestris semble relax tissu pénien vitro et améliore les érections après ingestion orale, mais la différence de dose (assez élevé in vitro même faible dose orale) Ils suggèrent des mécanismes d’action différents. On ne connaît pas le mécanisme par lequel le Tribulus augmente les érections, mais elle peut être liée au récepteur des androgènes Central

Chez les personnes avec de faibles compte tenu des spermatozoïdes de 6 g de racine de tribulus par jour pendant deux mois (où près de la moitié des participants a signalé la dysfonction érectile) Il y avait des améliorations significatives dans la perte de l’érection (6,03%), rigidité (9,41%), l’éjaculation précoce (6,12% ), et le manque d’orgasme (9,76%).

Augmentation des propriétés érectiles et la satisfaction sexuelle chez les hommes a été amélioré avec des suppléments de tribulus les systèmes d’exploitation standard

Interactions avec l’esthétique

11.1. Cheveux

Tribulus terrestris semble être aussi capable de stimuler l’hormone stimulante de mélanocytes –, Lorsqu’administré par voie orale à une dose élevée (1g/kg pour l’homme), qui a augmenté le taux de détection de la MSH dans les follicules de cheveux de 18,75% sur le contrôle des 75% dans le groupe du Tribulus. Un après-midi dans l’étude in vitro a montré que le résultat de la mélanocyte thyréostimuline, l’actuelle prolifération de mélanocytes, Il semble être dépend de la concentration avec inhibition de réalité de 0,5 mg/ml de prolifération et 1,5 mg/mL, pour induire la prolifération. Ces effets sur la différenciation des mélanocytes étaient également en corrélation avec l’activité de la tyrosinase, ce qui suggère que les doses élevées de Tribulus peuvent avoir la capacité d’induire la pigmentation du poil.

Vous pouvez être capable d’induire la coloration des follicules pileux en fortes concentrations, mais les résultats ne sont pas assez avancés pour impliquer tous les guides pratiques

11.2. Peau

Fruits de Tribulus terrestris sur un résumé des 70% l’éthanol en 50i g ¼ / ML est capable d’empêcher la mort cellulaire induite par les UVB dans les cellules de la peau, réduction de la 87,9% apoptose à 25,5% associé à l’inhibition de la translocation de la NF-ΚB [90] et en augmentant l’augmentation induite par UVB réparation excision de nucléotide gènes (XPA et XPC, deux importants gènes de réparation de l’ADN ), Il n’a pas augmenté dans le contrôle ou dans les cellules cancéreuses de la peau des cellules (Carcinome épidermoïde).

Il semble augmenter la réparation de l’ADN dans les cellules de la peau qui sont exposés à des radiations, et cela ne fonctionne pas dans les cellules cancéreuses

Toxicologie et sécurité

12.1. Générales

Essais de toxicologie orale de 28 jours d’extrait lyophilisé de fruits 500 mg/kg chez le rat (dose de 80 mg/kg chez l’humain) n’ont pas montré des signes de toxicité et autre étude DL50 trouvée que DL50 de base d’un extrait lyophilisé de Tribulus terrestris extract (racine et des parties aériennes) Selon l’évaluation des injections intrapéritonéales était 813 mg/kg et l’intervalle de condfidence 95% calculé à 739-894 mg/kg, ce qui suggère qu’une dose létale de Tribulus injections chez l’être humain serait (basé sur les conversions de superficie de corps) 118-143mg/kg. En raison de la biodisponibilité inconnue, Il n’est pas de la plage, inauguré ce qui allait devenir une dose toxique d’oral.

Doses généralement utilisées pour la supplémentation ne semble pas être fatales ou nuisibles

12.2. Études de cas

Une étude de cas a pris note de la gynécomastie et réduit la testostérone associée à la supplémentation de Tribulus terrestris, Parmi les autres facteurs. Cette étude portait sur un homme de 21 ans avec une histoire de cancer du sein, de l'enflure de l'oms utilise des cigarettes (2 une journée) et bu de l’alcool (10 unités de hebdomadaires ) Il a signalé le développement d’un nodule Bénin dans le sein gauche, Cela a coïncidé avec la consommation d’un produit Tribulus (sans nom). Lien de causalité ne peut être placé sur le produit.

Gamme standard d’études de cas, peu de signes d’accuser ouvertement Tribulus effets causés par

12.3. Reins

Une étude de cas de la surconsommation de tribulus terrestris (2Un produit de tribulus l d’eau pour le traitement des calculs rénaux) Elle a abouti à la néphrotoxicité, c’était dans un environnement clinique (croyait être confondu avec le risque de contamination microbienne que les symptômes étaient semblables ) et une étude ultérieure réalisée chez le rat diabétique donné un hydroalcoolique extrait de tribulus terrestris à 50 mg/kg (45.84% Saponines) Ils ont rapporté tubule distal dommages histologiques et collecte les tubules, Alors que la fonction glomérulaire et le cortex rénal ne semblaient pas touchées. Taux de créatinine sérique en outre, La cystatine C et bêta 2 microglobuline ont été réduits dans ces rats et protéines / albumine standard qui suggère une augmentation du taux de filtration glomérulaire (amélioration de la fonction rénale).

Il y a des cas bien établies de Tribulus terrestris induit neurotoxicité et de néphrotoxicité chez les ruminants (sous le nom Geeldikkop et titube) Bien que cela ne semble pas s’étendre à des êtres humains.

Il y a peu de preuves pour appuyer une augmentation de la toxicité rénale avec tribulus terrestris. Alors que l'étude de l'affaire est devenue plus ou moins remarquable, le lien de causalité avec le produit, Il est possible qu’il est contaminé, et l'étude de la rat pointant vers la toxicité rénale résultats ont été très mitigés et il est difficile de parvenir à une conclusion sur ce point et sur le temps.*

Laisser un commentaire